› Société

La dépouille de l’évêque de Bafia transportée à Yaoundé

La morgue de l'hôpital général de Yaoundé a accueilli la dépouille de l'évêque de Bafia. ©Droits réservés

Elle est arrivée dans la capitale politique du Cameroun vers 13h, sous une importante escorte.

Le corps de l’évêque de Bafia est désormais gardé dans l’un des coffres de la morgue de l’hôpital général de Yaoundé. L’escorte qui l’a transporté depuis Ebebda a fait son entrée dans la capitale politique du Cameroun aux environs de 13h ce vendredi 02 juin. A l’arrivée à l’hôpital général, aucune caméra n’a été autorisée à filmer le déplacement du corps du prélat de l’ambulance jusqu’à la morgue, relate la Crtv, la chaîne de télévision publique.

Des nombreuses autorités administratives et religieuses présentes lors de ce moment, seul le gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea, a accepté de faire une déclaration à la presse. Celui-ci a fait savoir que l’enquête suivra son cours et qu’une autopsie sera effectuée pour déterminer les causes du décès et apporter des éléments supplémentaires susceptibles d’éclaircir les mystères qui pèsent encore sur cette mort tragique.

Mgr Jean-Marie BenoĂ®t Balla a Ă©tĂ© repĂŞchĂ© des eaux de la Sanaga, prĂ©cisĂ©ment Ă  Tsang, en fin de matinĂ©e ce vendredi 02 juin 2017. Depuis mercredi dernier, des Ă©quipes de plongeurs Ă©taient Ă  sa recherche. La veille, vers 23h, l’évĂŞque Ă©tait sorti de l’évĂŞchĂ© au volant de son 4×4 de marque Toyota, lequel avait Ă©tĂ© retrouvĂ© vide, sur le pont de l’Enfance Ă  Ebebda. Les premiers indices recueillis sur place avaient conduitĂ  la piste des enquĂŞteurs sur un suicide par noyade. En effet, Mgr Jean-Marie BenoĂ®t Balla avait laissĂ© un mot sur un papier portant l’en-tĂŞte du diocèse de Bafia oĂą il avait Ă©crit : « Je suis dans l’eau ».

 

Ă€ LA UNE
Retour en haut