Société › Société

Déraillement de train: le PCA de la Camrail relativise le rôle des voitures ajoutées à la locomotive

Hamadou Sali a donné un point de presse dimanche soir à Yaoundé, deux jours après le drame. Selon lui, l’ajout de huit voitures voyageurs a été fait dans le « respect des normes de sécurité »

Le président du conseil d’administration de la Camrail, Hamadou Sali, relativise le rôle qu’aurait pu jouer les véhicules voyageurs supplémentaires ajoutés vendredi à une locomotive avant son déraillement à Eséka, en provoquant près de 80 morts, selon un bilan provisoire actualisé. Le PCA de Camrail – société concessionnaire du transport ferroviaire au Cameroun et détenue majoritairement par le groupe français Bolloré – a indiqué dimanche soir, lors d’un point de presse accordé à Yaoundé, que le dispositif a été effectué dans le « respect des normes de sécurité ».

Il s’agissait d’une offre de transport « modulée », a-t-il affirmé. Samedi soir déjà, sur la télévision publique (CRTV), le responsable faisait observer que ce n’était pas la première fois que des wagons étaient ainsi ajoutés. Les « fêtes de fin d’année » et les « vacances » donnant souvent lieu à des mesures similaires.

Pour rappel, les équipes techniques de la Camrail, au départ de Yaoundé le 21 octobre en matinée, avaient ajouté huit voitures voyageurs supplémentaires sur celles tractées régulièrement par la locomotive, pour faire face à l’afflux de passagers voulant rallier Douala; après l’interruption de la circulation routière sur la route nationale n°3. D’après les chiffres communiqués à la presse ce soir, 1462 passagers se trouvaient à bord du train Intercity 152 parti de Yaoundé vendredi à 11h15min.

Le gouvernement a prescrit l’ouverture d’une enquête judiciaire sur l’accident; enquête qui sera couplée à une investigation en interne à Camrail. Le PCA de la société affirme d’ailleurs que les équipes techniques de la Camrail sont à disposition des enquêteurs pour déterminer les causes réelles du déraillement.

Le train Intercity, qui assure normalement quatre rotations journalières entre Douala et Yaoundé, reprendra du service après la journée de deuil national décrétée pour ce lundi 24 octobre par le président de la République.

Hamadou Sali, PCA de la Camrail
Droits réservés)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé