Opinions › Tribune

Dérive médiatique: les Camerounais de côte d’ivoire saluent la réaction du gouvernement

Par Les Camerounais de Côte d’Ivoire

Déclaration n°2 de la Fédération des Associations Camerounaises de Côte d’Ivoire à propos de la mise en garde salutaire du gouvernement camerounais contre les medias camerounais injurieux envers les autorités ivoiriennes

-Considérant l’amitié et la fraternité existant de longue date entre les peuples frères de Côte d’Ivoire et du Cameroun;

-Considérant la déclaration solennelle n°1 de la Fédération des associations camerounaises de Côte d’ivoire en date du 13/08/2015 dénonçant la dérive haineuse des certains médias camerounais envers les autorités légitimes et légales de Côte d’ivoire;

-Considérant le contenu convergent de la déclaration en date du 27/08/2015 du porte-parole du gouvernement camerounais, Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Communication, lu sur les antennes de la Crtv (Cameroon radio and television) et mettant en garde solennellement les médias camerounais coupables d’attaques diffamatoires et parfois injurieuses envers les pays étrangers et envers leurs dirigeants, à l’instar notamment de la Côte d’Ivoire;

-Considérant que l’honneur du Cameroun et l’honorabilité des Camerounais vivants en Côte d’ivoire ne sauraient être ternis par des mains tapies dans l’ombre alors qu’il est aisé de les identifier et de les sanctionner;

-Considérant le changement de tactique des médias de la haine, qui se sont désormais transportés au Tchad et en Guinée Equatoriale pour continuer leur projet d’intoxication et de diversion des peuples africains;

Affirmons solennellement au regard de ce qui précède que:
-Nous félicitons objectivement le gouvernement camerounais pour cette mise en garde dont l’urgence n’était plus à signaler; et nous nous félicitons de constater que le gouvernement camerounais a ainsi fait sienne, l’analyse de la situation que notre Fédération avait produite deux semaines plus tôt à Abidjan;

-Nous savons gré au gouvernement camerounais d’avoir entendu le cri de détresse des Camerounais de Côte d’ivoire, car ce sont leurs vies qui étaient mises en péril par ces propagandistes délirants aux intentions obscures;

-Nous demandons au gouvernement camerounais d’aller plus loin en appliquant stricto sensu la loi, chaque fois que des journalistes ou intervenants outrageraient les autorités légales et légitimes d’un pays ami du Cameroun. Les tribunaux doivent sanctionner les contrevenants, afin que force demeure à la loi!

-Nous rassurons le peuple frère de Côte d’ivoire qu’aucune déstabilisation de notre pays d’accueil ne passera par le Cameroun!

-Nous demandons aux gouvernements africains de prendre conscience du mal rampant que représentent ces chaînes qui migrent de pays en pays avec le projet de semer la haine, la terreur et la zizanie dans nos sociétés en émergence;

-Nous réitérons au gouvernement ivoirien et au peuple ivoirien notre entière disponibilité en ce qui concerne les actions de cohésion sociale, de paix et de réconciliation, tout en respectant les obligations de réserves et les astreintes qui sont les nôtres.
Vive l’intégration africaine!

Vivent l’amitié et la fraternité ivoiro-camerounaise!
Abidjan 28/08/2015

Ont signé la présente déclaration:
-Nicodème Fotso, Président de CPR-CI (Camerounais pour la République en Côte d’Ivoire)
-Professeur Franklin Nyamsi, Président du Collectif Diasporique Camerounais (CDC)
-Jeanine Mengue Mballa, Présidente de L’Association Camerounaise des Amis de la Côte d’Ivoire (ACAI)
-Djibril Mohamadou, Président de l’Amicale des Camerounais d’Afrique de l’Ouest (ACAO)
-Emmnuel Pouga, Président d’honneur de l’association de BA NA BA Cameroun (BBC)
-Pascal Tchuegeun Président de l’association des operateurs économiques Camerounais en Côte d’ivoire
-Joseph Epoupe Ekoue, Président de l’association des cadres Camerounais de Côte d’Ivoire(ACCI)
-Ngangoum Parisien, Président de l’association Camerounaise 237
Charles Dhinn, Président de l’association culturelle Côte d’Ivoire-Cameroun(ACCIC)
-Jacques Wendji, président de l’association Camerounaise les lions d’Abobo
-Kamdoum joseph, President de l’association Man No Run (M N M) Côte d’Ivoire
-Dimas Kenmegne, Président de l’association des jeunes ressortissants camerounais de Côte d’Ivoire(AJRCCI)

Ampliations
Ministère de la communication RCI
Programme national de cohésion sociale PNCS
Ambassade du Cameroun en RCI


Droits réservés)/n


A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé