Politique › Institutionnel

Des Camerounais de la diaspora appellent Paul Biya à se représenter en 2018

Des militants des sections RDPC des USA, de Côte d’Ivoire et de plusieurs pays d’Europe joignent leur voix à la vague actuelle

Les appels à candidature de Paul Biya, à la prochaine élection présidentielle prévue (encore) en 2018 ne semblent pas confinés aux limites du territoire national. Des motions de soutien, rédigés dans ce sens, et émanant de certains militants de la diaspora camerounaise, ont été publiés ce lundi dans le quotidien gouvernemental du Cameroun.

Tous les membres de cette diaspora appartiennent aux sections Rdpc de Côte d’Ivoire, d’Italie, de France (section France-Sud), d’Allemagne et du Benelux (Belgique, Pays-Bas et Luxembourg). Les arguments évoqués dans ces motions sont divers même s’ils se rencontrent par endroits.

La section RDPC d’Italie relève par exemple «la détermination de M. le président de la République de combattre l’organisation terroriste Boko Haram afin de garantir la sécurité et l’intégrité territoriale».

Les militants de la section France-Sud saluent la conception d’une vision 2035 pour le Cameroun. «Grand camarade, vous avez fixé le cap, vous nous indiquez un horizon. Nous vous avons compris et nous vous suivons dans votre détermination à construire un Cameroun émergent en 2035», assurent-ils.

Ceux du Benelux (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg), qui soulignent avoir tenu une réunion le 20 février 2016 à Bruxelles, félicitent le président Paul Biya pour l’adoption d’une loi permettant le vote des Camerounais de la diaspora, loi adoptée le 09 juillet 2011. Ils disent ainsi rendre «grâce (à l’actuel chef de l’Etat) pour l’opportunité ainsi accordée aux Camerounais de la diaspora de contribuer à la vie démocratique de notre pays par l’exercice de leur devoir citoyen.» Par conséquent, ajoutent-ils : «nous vous prions de bien vouloir accepter de poursuivre votre uvre de construction d’un Cameroun uni, pacifique, démocratique et prospère».

L’ancien ambassadeur du Cameroun en France, Lejeune Mbella Mbella, actuel ministre des Relations extérieures du Cameroun. (Photo pour illustration)
Droits reservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé