Personnalités › Diaspora

Des Camerounais de la diaspora rendent hommage aux victimes des émeutes de février 2008

L’évènement annoncé du samedi 28 février au samedi 7 mars 2015 à Bruxelles, Rabat et Yaoundé est une commémoration des personnes tuées lors des émeutes de février 2008 au Cameroun

C’est aussi de l’extérieur du pays que les associations de la diaspora sont mobilisées pour une semaine dite des martyrs de février 2008. Cette année, sept ans, jour après jour, après le déclenchement de ce que certains ont appelé «les émeutes de la faim », derrière lesquelles Paul Biya le président du Cameroun a vu la main des «apprentis sorciers», des Camerounais n’oublient pas. Le Mouvement de Février 2008 avec la collaboration de plusieurs organisations de la société civile, politique camerounaises et belges ont décidé d’organiser à Bruxelles, Rabat, Yaoundé, une semaine pour se souvenir des victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun

L’évènement annoncé du samedi 28 février au samedi 7 mars 2015 à Bruxelles, Rabat et Yaoundé est une commémoration des personnes tuées par le pouvoir en place au Cameroun lors des émeutes de février 2008 au Cameroun.

La Messe d’action de grâce a eu lieu le dimanche 1er mars à la paroisse Saint François de Louvain-la-Neuve de 10 à 13 heures.

C’est dans une ambiance de chansons religieuses noyées dans un récit pathétique que plusieurs participants ont commémoré les morts et les personnes victimes des émeutes de février 2008 au Cameroun. Au menu quelques témoignages sur les circonstances qui ont précédées l’assassinat des jeunes camerounais et le sort réservé à tous ceux qui croupissent encore dans les cellules des prisons camerounaises.

Le 3 mars dès 15h, une délégation constituée des membres du Mouvement de Février 2008, du CODE, du Citoyens pour la mémoire du Cameroun (CPMC) se rendra à Rabat au Maroc pour la suite du programme

A Bruxelles, pour cette 7ème édition de commémoration de nos martyrs, le point ultime des activités, a été en dehors du dépôt de la gerbe de fleurs à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles. C’était le 1er mars 2015, sous le regard hagard de plusieurs riverains et passants.

Après le dépôt de la gerbe de fleur, les organisateurs ont entonné devant quelques éléments de la police locale qui était en faction, l’hymne national du Cameroun avant de se disperser

Selon Jacky Essomé la maman de Junior Mbeng assassiné lors des émeutes de février 2008 au Cameroun, pour cette année, il est question de rendre hommage à nos martyrs sans oublier les mamans des victimes de ces émeutes

L’on retiendra en substance que cette 7ème édition en cours de la semaine des martyrs du Cameroun à la fois riche en enseignements et en information restera gravée dans l’histoire du Cameroun avec pour corollaire la prise de conscience de la diaspora progressiste Camerounaise sur la nécessité de ne pas tronquer notre histoire affirme Fabrice NDANJOU, un des manifestants.

La suite du programme:

Mercredi 4 mars
14h-16h : Visites d’organisations en charge des migrants au Maroc, à Rabat.
17h-20h: Rencontres avec les migrants Camerounais au Maroc.
NB: Des visites de contacts directs sur le terrain seront organisé du dimanche 1er au mardi 3 mars afin de permettre de toucher du doigt la réalité de ce vivent les migrants en situation irrégulière au Maroc.

Jeudi 5 mars
. Rencontre d’échanges et de travail avec les autorités diplomatiques camerounaises de Rabat sur les problèmes des migrants camerounais au Maroc.
. Rencontre d’échanges et de travail avec des députés marocains sur la question des migrations des jeunes camerounais au Maroc.

Vendredi 6 mars
17h-20h: Rencontre internationale des organisations civiles et politiques de la diaspora Camerounaise.
. Répertoire des organisations actives de la diaspora.
.Comment travailler en synergie pour préparer la transition de 2018 ?
. Quels rapports entretenir avec les organisations actives au Cameroun?

La semaine des Martyrs du Cameroun ne peut-elle pas, désormais, être le moment annuel et le lieu pour faire le point des organisations de la diaspora camerounaise et se fixer de nouveaux défis ?

Samedi 7 mars
17h-20h: 7eme conférence internationale pour les martyrs du Cameroun
Thème :
. Combat pour les libertés citoyennes: combat pour le développement.
. La société civile camerounaise aux côtés des migrants et d’Enoh Meyomesse.


Mouvement de février 2008)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut