Culture › Livres

Des Camerounais lancent un concours panafricain de la littérature africaine pour promouvoir la diversité culturelle

Lydie Seuleu, coordinatrice du projet en donne les contours

Dites nous pourquoi un tel concours?
Au-delà de la promotion de la diversité culturelle et linguistique en Afrique, il est question à travers ce concours de langues de faire émerger les littératures en langues de l’Afrique aux problématiques de la littérature générale; développer au niveau local les capacités de création, d’une part de logiciels dans les langues locales, et d’autre part des contenus adaptés aux différentes catégories de populations, y compris les analphabètes, les handicapé(e)s, les groupes défavorisés ou vulnérables, etc. Mais aussi, de coopérer avec les peuples autochtones et les communautés traditionnelles en vue de leur donner les moyens d’utiliser leur savoir traditionnel de façon plus efficace et d’en faire bénéficier au plus grand nombre; d’encourager des centres d’apprentissage des langues maternelles africaines; voire d’organiser des séances de lecture en nos langues maternelles en Afrique et hors d’Afrique.

Quelle est la planification de ce concours?
Nous commençons cette année avec le Cameroun afin de faire émerger nos langues nationales parlées et écrites. Puis ce concours prendra une envergure régionale (Zone CEMAC). Ensuite une envergure continentale et enfin une envergure mondiale (Toutes les six régions de l’Union africaine)

Où se déroule exactement le concours?
Le concours a lieu en terre Camerounaise. Le management du concours a lieu en Allemagne en interaction avez les différents jurys présents au Cameroun.

Lydie Seuleu, promotrice du concours de langues
Journalducameroun.com)/n

Qui peut y participer?
Pour le prix national de littérature en langues nationales camerounaises avec une écriture existante: les élèves (primaire jusqu’au secondaire); les étudiant(e)s et toute autre personne s’intéressant aux langues nationales camerounaises

Quelles en sont les récompenses?
1) Pour chaque langue camerounaise avec une écriture existante, un jury.
2) Tous/toutes élèves envoient leur rédaction sous forme de manuscrit ou électronique au jury spécialisé
3a) Le meilleur texte des élèves (par langue) sera récompensé par un fort prix
3b) Les meilleurs textes des élèves, étudiant(e)s et autres personnes avec leurs auteurs et jurys figureront dans le livre d´or des langues camerounaises

Quelles autres exigences pour la rédaction du texte?
Des textes identiques seront d´office éliminés. Le texte doit remplir au minimum trois pages de format A4. Le thème de rédaction peut-être d’ordre social, économique, culturel, sanitaire, technologique, etc. Le texte doit être envoyé au plus tard le 31 juillet 2010. Le texte doit être numérique ou manuscrit (bien lisible): en cas de manuscrit, scanner et les envoyer en fichier joint; Faire preuve de créativité dans sa rédaction

Quelles sont les dates pour cette année?
01 mai 2010 – 31 mai 2010: Annonce et enregistrement
01 Juin 2010 – 30 juin 2010: Formation des jury par langue au Cameroun
31 Mai 2010 – 31 Juillet 2010 (voir jusqu’au 30 Septembre 2010): Envoi des textes en langue nationale à l’adresse (pplawr@googlemail.com)
19 Décembre 2010: Remise des prix au Cameroun par les différents Jurys

À qui s’adresser pour plus de renseignements?
Lydie Seuleu (LSEULEUN@yahoo.DE) et Edy Guevara Komgang: pplawr@googlemail.com

Affiche du concours
Lydie Seuleu et Wamy Francis)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé