Santé › Publi-reportage

Des cours de formation et de certification Huawei désormais dans les programmes de quatre universités partenaires au Cameroun

Des cours Huawei dans des universités du Cameroun.
Un protocole d’entente a été signé à cet effet entre le ministère camerounais de l’Enseignement supérieur et le géant mondial du numérique, ce 25 mars à Yaoundé.

Huawei va former des étudiants camerounais et va les certifier à ses programmes Huawei ICT Academy et Seed for the future. Des cours dans cette optique vont être dispensés dans les universités partenaires. Il s’agit de l’Ecole nationale supérieure des Postes, des Télécommunications et des Technologies de l’Information et de la Communication (SUP’PTIC), de L’Ecole nationale polytechnique de Yaoundé, de l’Université de Douala et de l’Institut universitaire de la côte.

Le Memorandum of Understanding (protocole entente) qui a été signé entre le ministre d’Etat, ministre de l’Enseignement supérieur, Jacques Fame Ndongo et Loïse Tamalgo, Vice-président en charge des Relations publiques pour l’Afrique Sub-Saharienne de Huawei Northern Africa comporte un cahier des charges pour chacune des deux parties.


Huawei va former les étudiants des universités partenaires. A charge pour le géant chinois du numérique de faire bénéficier aux meilleurs étudiants  de ce programme des bourses internationales de la ICT Academy et de Seeds for the future. Huawei va également organiser chaque année un forum d’emploi avec les entreprises qui font dans le secteur des TIC en faveur des étudiants certifiés de ICT Academy. Pour le gouvernement camerounais représenté par le ministère de l’Enseignement supérieur, il s’agira d’apporter un appui en permettant que ces formations et certifications soient instituées dans les formations académiques partenaires. Et dans ce cadre, de faciliter le cas échéant la signature d’accords spécifiques.

Pour le Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement supérieur, « l’entreprise Huawei Technologies Company Cameroun Limited se déploie avec un succès grandissant depuis une dizaine d’années. Elle  a su depuis lors s’imposer comme un partenaire incontournable de notre pays dans le développement des TIC  et de l’économie numérique ». Le ministre d’Etat Jacques Fame Ndongo a indiqué que « la convention que nous paraphons ce jour a pour objet de définir les modalités de coopération entre nos deux structures dans le souci de permettre aux institutions d’enseignements supérieurs académiques partenaires de réaliser les formations et certifications de la Huawei ICT Academy qui leur sont assignées avec l’appui de la Huawei Technologies Company limited. Cette initiative vise à promouvoir la capacitation des étudiants et à stimuler leur contribution au développement du numérique ».

Pour ce membre du gouvernement, Huawei est  une « entreprise citoyenne [qui] s’est également illustrée par son implication et son appui  à la formation et la recherche à travers l’octroi des bourses et des voyages d’études régulièrement offerts aux étudiants camerounais pour se former dans ces domaines ».

De son côté, Loïse Tamalgo a précisé qu’ « en tant qu’entreprise étrangère, la philosophie de Huawei Cameroun est de participer et accompagner la stratégie du gouvernement du Cameroun dans le transfert de know-how en TIC aux jeunes étudiants pour qu’ils soient plus compétents sur le marché de l’emploi à l’internationale, ainsi qu’à la demande des employeurs des grandes sociétés et aussi une possibilité de self-emplois comme les start-ups ».

L’accord ainsi signé va faire l’objet d’un suivi évaluation tous les semestres et ceux des établissements qui auront atteint au moins 30 % de certification pourront recevoir des distinctions. L’accord est prévu pour durer cinq ans renouvelables de façon express. D’où le satisfecit du Pr Jacques Fame Ndongo qui a solennellement adresser ses  chaleureuses félicitations et ses vifs encouragements à Huawei. Car, a-t-l précisé, « l’action décisive et salutaire de cette entreprise, magnifie par ailleurs, l’excellence de la coopération ô combien fructueuse entre la Chine et le Cameroun ».



L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé