Société › Société

Des élus locaux à la quête de stratégies à Paris, Stuttgart et New York

C’est à l’occasion de plusieurs forums internationaux qui s’achèvent le 12 juillet aux Nations Unies. Sur la trace de ces maires

Depuis le 5 juillet dernier, plusieurs maires de différentes communes du Cameroun sont à la conquête de la diaspora pour le bienêtre de leurs populations respectives. On peut compter dans cette délégation : Mme Mbock Miounde Marie Pascale, maire de Nguimbassal ; Mme Mpans Gisele Rose, maire de Doume ; M. Fissou Kouma, maire de Yagoua ; M. Yama Gilbert, maire de Mogode ; M. Tagne Ngeko Emmanuel, maire de Bafoussam II ; M. Zibi Samba Nicolas, maire d’Ayos et surtout Madame le maire de la Commune de Bangangte qui n’a pas encore eu le temps de savourer son prix des « Awards of public work » reçu le 26 juin dernier a Seoul. Celestine Ketcha Courtes puisqu’il s’agit d’elle, s’est envolée au lendemain de ce prix pour rejoindre le groupe des élus à Stuttgart en Allemagne après une escale sur Paris en France à l’initiative de la Fondation Veolia Environnement. Elle a pris part au Grand Forum de la Coopération organisé par les Cités Unies de France (CUF) au Palais des Congres de Paris.

Ici, il s’est agi de la planification des projets sociaux en matière d’eau, d’assainissement et d’organisation de la commune en termes de service public, d’organisation de suivi et de contrôle autour des ouvrages. Le Projet MODEAB de la commune de Bangangté prix Feicom et Onu a été notamment présenté. Le projet MODEAB a été rendu possible grâce à une convention de financement avec la Fondation VEOLIA, L’AIMF, L’AESN et le SIAAP en 2011.

Après cette participation, bénéfique à coup sûr pour sa commune, madame Ketcha Courtès a mis le cap sur l’Allemagne pour un voyage d’études en compagnie des autres élus locaux sus cités. Tous étaient conduits par le maire Akoa Anicet, vice-président de l’association Communes et villes unies du Cameroun (C.V.U.C), accompagné pour la circonstance par son secrétaire exécutif et interprète, M.Etoundi Essomba Mani Ludovic.

Un voyage d’études qui a permis des échanges fructueux entre toutes les parties prenantes. Il a été notamment question de l’étude du fonctionnement de la décentralisation allemande et des formes de coopération…Il a également donné lieu, de se pencher sur les projets structurants et innovateurs à court et moyen terme pour les communes concernées. Il faut préciser que ce voyage d’études était organisé par le Programme d’appui à la Décentralisation et au Développement local de la coopération allemande (PADDL GIZ) sous la houlette d’ATNYA HEUFT, la Coordonnatrice nationale au niveau du Cameroun. Pour la circonstance, figurait en bonne place, Madame Battista Roberta, l’accompagnatrice des maires depuis le Cameroun.

Les élus locaux à Stuttgart
Journalducameroun.com)/n

Cap sur New York.
Apres cinq jours de travaux à Stuttgart, Célestine Ketcha Courtes et ses pairs ont quitté le pays d’Angela Merkel pour se rendre au pays de l’oncle Sam, plus précisément au siège des Nations Unies à New York, pour prendre part aux travaux du Forum des Nations Unies de la Coopération au développement. Ils sont invites par Cités et Gouvernement Locaux Unis (CGLU), la structure faîtière des maires au niveau mondial. Pendant deux jours, (jusqu’au 12 juillet 2014) Courtes Ketcha invitée spéciale, va apporter la contribution des élus locaux et régionaux dans l’élaboration de l’architecture des actions post 2015, en vue de l’éradication de la pauvreté et de l’atteinte des Objectifs du millénaire pour le développement (OMD).

Pour Madame le maire, du haut de la tribune des Nations Unies le 11 juillet, «il faut savoir anticiper sur les maux. Dans notre logique du dynamisme, de l’efficacité et du bien-être de nos populations et surtout de l’appel à l’esprit d’initiative lancé aux Camerounais par S.E le président Paul Biya, les élus locaux que nous sommes devront être utiles sur tous les fronts».

Les maires à l’ONU. Célestine Ketcha Courtès (à gauche)
Journalducameroun.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé