Politique › Institutionnel

Des experts parlent du droit militaire et du droit de guerre pour la paix à Yaoundé

Le sujet est au centre des concertations entamées lundi dans le cadre du 11e congrès de la Société internationale de droit militaire et de droit de la guerre

Le 11e congrès de la Société internationale de Droit militaire et de Droit de guerre (SIDMDG) s’est ouvert lundi, 29 juin 2015, à l’Ecole supérieure internationale de guerre de Yaoundé. Au menu de la rencontre des experts, la question du droit militaire et droit de guerre au service de la paix en temps de guerre.

Les travaux devront permettre l’élaboration d’un manuel sur le droit international applicable aux opérations de soutien à la paix, pour la conception d’un plan de formation et de préparation desdites opérations. Y participent, une cinquantaine d’experts venus des Etats-membres SIDMDG (dont le Cameroun) et représentants des organisations internationales (ONU, UE, OTAN, UA, CICR, CEEAC, CEDEAO), appelés à réfléchir sur la recherche et l’harmonisation des droits internes en matière de promotion de paix en temps de guerre. L’objectif étant de garantir la protection des droits fondamentaux des civils en temps de guerre et de faciliter les procédures de demande d’indemnités pendant les opérations de paix.

Les experts camerounais ont également la charge de démontrer l’évolution de l’application du droit international humanitaire au sein des forces de défense camerounaises.

La cérémonie d’ouverture des travaux, qui s’achèvent ce mardi, était présidée par le secrétaire d’Etat auprès du ministre délégué à la présidence chargé des Anciens combattants et Victimes de guerres, Koumpa Issa, représentant le ministre Edgard Alain Mebe Ngo’o.


Droits réservés)/n

Zapping Actu International
Vos paris sportifs can 2019
1xbet
À LA UNE
Zapping CAN 2019
SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé