Santé › Actualité

Des hôpitaux musulmans lancent un projet de lutte contre le Vih/Sida

L’initiative, du Réseau national des formations sanitaires d’obédience musulmane (Renafsom) du Cameroun, vise à sensibiliser les femmes et les jeunes filles musulmanes sur la gravité du mal

Le réseau national des formations sanitaires d’obédience musulmane (Renafsom) a procédé, le samedi, 03 octobre 2015 à Foumban, au lancement d’un projet de lutte contre le Vih/Sida. Le Renafsom entend ainsi sensibiliser les femmes et jeunes filles musulmanes et autres leaders religieux, sur la gravité du mal.

L’initiative est soutenue par le gouvernement camerounais, avec l’appui du Contrat-Désendettement-Développement (C2D). Le projet entend également équiper les hôpitaux d’obédience musulmane en vue de la prise en charge effective des malades, et surtout de garantir la vie aux enfants nés des femmes atteintes.

La campagne de samedi s’est ouverte en présence du préfet du Noun, Donatien Bonyomo, accompagné du président du comité exécutif national du Renafsom, le colonel Housseni Djibo et du coordonnateur régional de l’Unité de coordination du C2D, Dr Raphael Okala.

L’objectif à long terme est de réduire le taux d’infection au sein de la communauté musulmane. En effet, ce taux reste largement supérieur à la moyenne nationale, à cause du manque d’informations, de la stigmatisation et du difficile accès à la prise en charge. Après Foumban, le Renafsom sera à Ngaoundéré le week-end prochain.


Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé