› Eco et Business

Des mesures d’incitation à l’investissement privé accordées à cinq nouvelles entreprises

Cette cuvée projette des investissements de plus de 45 milliards de F CFA et la création de 5000 emplois

Le ministère de l’Industrie des Mines et du Développement Technologique (Minimidt), a accordé lundi, 19 janvier, des agréments à cinq nouvelles entreprises dans le cadre des mesures d’incitation à l’investissement privé fixées par une loi d’avril 2013.

Les entreprises retenues cette fois sont toutes conduites par des hommes d’affaires camerounais, et projettent des investissements de 45 milliards de F CFA et la création d’environ 5000 emplois. Elles uvrent dans les domaines des brasseries (Brasaf SA), l’industrie des matériaux de construction (APC SA), l’industrie manufacturière (SCS), l’industrie chimique (FICO SA) et l’agro-industrie (Scoop Antolem).

Avec ces nouveaux bénéficiaires, dont les dossiers de candidatures ont été étudiés par l’Agence de promotion des investissements (API), la loi sur les incitations à l’investissement privé porte le nombre de bénéficiaires des agréments à 19, les 13 du 10 septembre 2014, et un autre au cours du même exercice.

La loi du 18 avril 2013 fixe des avantages pour les investisseurs au Cameroun. On y retrouve des incitations fiscales et douanières: exonération de la TVA sur l’importation des équipements et matériels ; exonération de la patente ; etc. Pendant la phase d’exploitation qui ne peut excéder 10 ans, l’investisseur peut bénéficier des exemptions ou réduction du paiement des taxes et impôts divers.

Les cinq entreprises bénéficiaires de l’agrément le 19 janvier
Brasseries Samuel Foyou (Brasaf SA), Investissements projetés (en milliards de FCFA): 30,5 milliards de F CFA ; 995 emplois
African Pool Construction (APC SA), Investissements projetés (en milliards de FCFA): 8,2 milliards de F CFA ; 480 travailleurs
Société camerounaise de savonnerie (SCS), Investissements projetés (en milliards de FCFA); Investissements projetés (en milliards de FCFA): 3 milliards de F CFA; 152 emplois
First Industry cosmetics (Fico, SA), Investissements projetés (en milliards de FCFA): 2,7 milliards de F CFA; 350 emplois
Société coopérative Scoop Antolem, Investissements projetés (en milliards de FCFA); 1 milliard de F CFA ; 2500 emplois

Les Brasseries Samuel Foyou projettent la création de 995 emplois
DR)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut