Politique › Institutionnel

Des militaires reçoivent épaulettes et galons à l’Extrême-Nord

Le ministre camerounais de la Défense, Joseph Beti Assomo, a présidé les cérémonies y relatives le 1er janvier 2016 à Kidji-Matari et à Mora

Le lieutenant-colonel Beltus Kwene Ekwelle est le premier à avoir reçu ses épaulettes des mains du ministre de la Défense (Mindef), Joseph Beti Assomo, depuis sa promotion à cette fonction. Officier supérieur, commandant du Bataillon d’intervention rapide (Bir), zone sud de l’opération Alpha à Kolofata, Beltus Kwene Ekwelle était à l’honneur le 01er janvier 2016 au camp des forces de défense camerounaises à Kidji-Matari dans le département du Mayo-Sava dans l’Extrême-Nord du pays. Comme lui, une trentaine de sous-officiers ont également reçu leurs nouveaux galons. La cérémonie y relative était présidée par le gouverneur de région, Midjiyawa Bakary. C’était en présence du chef d’état-major des armées, le général de corps d’armées René Claude Meka.

Après Kidji-Matari, le Mindef s’est rendu à Mora pour une cérémonie similaire. Là-bas, deux officiers supérieurs et un lieutenant ont reçu leurs épaulettes. Joseph Beti Assomo a ensuite assisté à la remise des galons à une cinquantaine de sous-officiers et à deux militaires du rang, avant de regagner la base du 1er secteur de la Force multinationale mixte (FMM) où il a échangé avec des soldats nigérians.

Joseph Beti Assomo, ministre camerounais de la Défense
Droits réservés)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé