Sport › Football

Des passeports camerounais pour Joël et Marvin Matip

Les deux joueurs pourront rejoindre prochainement les Lions indomptables

L’on annonce ce lundi, la remise des précieux documents aux enfants Matip. C’est l’épilogue d’une histoire qui a commencé bien avant la dernière Coupe d’Afrique des Nations. Les parents des jeunes joueurs ayant marqué leur accord et avec le concours de l’ambassade du Cameroun en Allemagne, les choses sont désormais rentrées dans l’ordre. L’identification étant faite, Joël et Marvin Matip sont désormais des citoyens camerounais. Ils auront le précieux document qui atteste de leur nationalité.

Nés de père camerounais et de mère allemande, les deux joueurs ont été sollicités par les responsables sportifs du Cameroun depuis plusieurs années. D’abord Marvin. Seulement ce dernier qui avait évolué avec les sélections des moins de 20 ans et qui a été champion d’Europe il y’a quelques années, n’a pas eu la chance de continuer avec la sélection senior. A la demande de l’entraîneur Jules Nyongha alors entraîneur principal des Lions, une mission avait été envoyée par Monsieur Augustin Edjoa ministre des Sports de l’époque et la fédération camerounaise de football. Malheureusement dans un imbroglio totalement camerounais, le jeune camerounais n’a pas pu rejoindre la sélection d’origine de ses parents.

Puis, atteint par la limite d’âge (21 ans), il ne pouvait plus jouer avec les Lions jusqu’en mai dernier, moment où la Fifa a revu ses textes. Comme cette fois ci, les parents avaient marqués leur accord. Puis arrive Paul Marie Le Guen qui convoque le jeune Joël sans se rassurer qu’il a le passeport camerounais. Là encore, le ministre et la fédération ont envoyé des émissaires pour reprendre les procédures afin d’assurer une place au deux camerounais au sein des Lions. Passée l’étape de la Can où Joël n’a pas pu prendre part, voici qu’une mission vient de sceller le contrat de confiance entre ces deux Camerounais et leur peuple. Dès ce lundi 15 février, ils auront leurs passeports camerounais. Ils devront enfin rejoindre les Lions pour apporter leur contribution dans la construction de l’équipe nationale en pleine mutation.


google.images.fr)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé