Sport › Football

Désaccord autour du match Algérie-Cameroun

Le porte-parole des clubs camerounais, Abdoulrahmane Hamidou Baba, a saisi la FIFA pour demander le report de cette rencontre, prévue le 09 octobre au stade Mustapha-Tchaker de Blida

Alors que la Fédération internationale de football a saisi il y a plus d’une semaine, la FAF et la fédération camerounaise, les informant de l’officialisation de la date du match et la désignation des officiels de cette rencontre, les clubs camerounais n’ont pas attendu longtemps pour agir. En effet, le porte-parole des clubs camerounais, Abdoulrahmane Hamidou Baba qui est en même temps président de l’Étoile filante de Garoua et de surcroit membre de la Fécafoot, a saisi à son tour la FIFA pour demander le report de cette rencontre, prévue le 09 octobre prochain au stade Mustapha-Tchaker de Blida.

Dans cette correspondance officielle, on pouvait lire comme objet : demande de report du match Algérie-Cameroun. Cela s’est passé le 12 septembre. La cause étant les élections à la tête de la Fécafoot qui ont eu lieu le 28 septembre 2015 et qui ont vu Tombi A Roko, ancien SG de la Fécafoot, devenir nouveau président de l’instance. Mais le comité olympique local a invalidé les élections. Depuis, c’est un conflit entre deux camps qui est déclenché. La presse camerounaise a même descendu en flamme le président de la Fédération ainsi que le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), accusé d’avoir protégé Tombi.

Ils s’opposent à l’élection du président
Ce conflit entre les actuels membres de la Fédération ainsi que le comité olympique perdure toujours, au moment où le ministère des Sports s’est immiscé en prenant position avec le nouveau président et son bureau, ce qui est antiréglementaire puisque la FIFA interdit aux instances gouvernementales de s’immiscer dans les affaires des fédérations locales. Le comité olympique camerounais a saisi donc le TAS local ainsi que le TAS international dans le but d’invalider les résultats et organiser de nouvelles élections pour élire un président réglementaire.

Crainte sur l’avenir des Lions Indomptables
Face à cette situation, les clubs camerounais se sont réunis et ont décidé de porter l’affaire jusqu’à la FIFA. Le porte- parole, Abdoulrahmane Hamidou Baba, élu par ses pairs, a informé la plus haute instance du football mondial des anomalies et des actions antiréglementaires, demandant aussi le report des matchs des Lions indomptables évoquant : « Les actes qui seront pris dans le cadre du match Algérie-Cameroun par Messieurs Tombi A Roko, Hugo Broos, Blaise Moussa ou toute autre personne nommée ou mandatée par ces derniers pourraient être attaqués et déclarés nuls, ce qui pourrait valoir à l’équipe nationale du Cameroun une perte de match par pénalité. » Ainsi, les adversaires peuvent-ils gagner sur tapis vert ? Nul ne peut le savoir maintenant du fait qu’on est encore à court d’informations.

La FAF ne se soucie pas de ce problème
Du côté de la Fédération algérienne de football, on a été bien sur informé du problème existant entre la Fécafoot et le comité olympique. La FAF a été aussi informé de cette requête des clubs camerounais, mais sans pour autant réagir. Selon une source autorisée à la Fédération, ce problème ne concerne nullement la FAF ni la sélection algérienne. Les Verts continueront à se préparer dans la sérénité la plus totale en prévision de ce match prévu le 09 octobre à Blida pour gagner son premier match et réussir une bonne entame de cette campagne des éliminatoires. La FAF va même sensibiliser les joueurs en les incitant à ne pas prendre en considération ce qui se passe au Cameroun, pour se concentrer uniquement sur le terrain.


Droits réservés)/n

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé