Société › Faits divers

Désaccord: Jean Paul Tueche porte plainte contre Man No Lap

Le scénariste accuse le comédien d’avoir plagié son film « la succession de Wabo Deffo »

ean Paul Tueche a porté plainte contre moi Jean de Dieu Tchegnebe, alias Man No Lap pour plagiat. En effet, dans la parution du quotidien Le Jour de jeudi 29 janvier dernier,  » le père  » du film  » la succession de Wabo Deffo  » accuse Man No Lap d’avoir plagié son film dans le feuilleton « Mon Histoire », diffusé en ce moment sur Canal 2 International. Une accusation qui a sorti de ses gangs Tchegnebe Jean de Dieu : Comment peut-il croire que je suis à court d’inspiration au point d’aller faire du copier-coller avec son film ? A vrai dire, le feuilleton  »Mon histoire » qui est à son 4ème épisode sur Canal 2 et pose le problème de succession. C’ est une histoire vraie, vécue dans ma famille. J’ai retranscris cette histoire à l’écran avec une touche artistique , se défend Man No Lap. Depuis l’annonce de la  » plainte « , Man No Lap ne décolère pas.  » C’est dans les médias que j’ai appris que Jean Paul Tueche a porté plainte contre moi. Je crois que ce monsieur a perdu la tête et doit être enfermé dans un cabanon », fulmine le comédien et producteur.


Journal du Cameroun)/n

Jean Paul Tueche, dans son accusation, va plus loin : en plus d’avoir plagié ce sujet (la succession), les comédiens de Man No Lap répètent également les mêmes expressions que les miens . Des arguments qui font sourire le comédien-producteur Mais est-ce que c’est ce monsieur qui a crée les mots et les expressions françaises? Imaginez-vous qu’on puisse plagier les expressions d’un film dans un feuilleton de 104 épisodes? De toutes les façons, on n’invente rien sous le soleil. Je n’ai jamais vu le film de ce monsieur. Et ceux qui l’ont vu disent qu’il a été le plus mauvais acteur de son film. Pour Man No Lap, l’accusation de Jean Paul Tueche est « d’une stupidité incroyable. D’après lui, ce n’est pas parce que ce monsieur a déjà parlé de la succession qu’on ne doit plus prendre ce problème et le traiter sous un autre angle. D’ailleurs explique t-il moi, je vais plus loin en parlant de problème de droit coutumier et le droit civil qui sont parfois contradictoires . Il est en mal de vedettariat. Qu’il vienne et je lui donnerai un rôle dans mon film.

Joint au téléphone, Daouda Mouchangou, le président de la Scaap où Jean Paul Tueche dit avoir déposé une plainte tombe des nues  » Comment pense-t-il qu’on puisse plagier le thème d’un film ? Et puis, ce film dont il se prévaut, c’est moi qui l’ai réalisé, même si c’est lui qui a écrit le scénario. Dont, c’est moi qui devais porter plainte s’il y avait plagiat. Ce Jean Paul Tueche, sait-il que trois versions différentes du film « l’étoile de Noudi » de Daniel Ndo existent avec la même intrigue, mais avec des angles différents? J’attends qu’il vienne pour que je lui fasse un cours sur le droit d’auteur », conclut le patron de la Scaap.


ongola.com)/n
À LA UNE
Retour en haut