Société › Société

Destination: Dschang et ses merveilles

La ville universitaire de l’Ouest offre des prodiges aux visiteurs qui s’y rendent

La ville du porc
Le cliché, quoiqu’aujourd’hui en décalage avec la réalité, continue de coller à la ville de Dschang, devenue une véritable destination touristique. Avec des sites de rêve tels que la base nautique et la falaise de Foreke, la ville universitaire compte environ 9 sites touristiques majeurs, d’après des statistiques fournies par l’office de tourisme de Dschang (Otd). Près de 35 visiteurs, se délectent de la beauté de ces espaces particuliers, chaque semaine


Journalducameroun.com)/n

Plantation de thé, merveille visuelle
Ces derniers, d’après Bernard Zeutibeu, directeur de l’office de tourisme viennent de l’Europe, de l’Amérique, de l’Asie, et d’autres pays d’Afrique. Et dans une carte riche et variée, ils disposent de choix entre plusieurs attractions. Parmi lesquelles, la plantation de thé de Djuttitsa. Une merveille visuelle représentant une sorte de vaste tapis vert bordé d’une coulée d’eucalyptus. On y découvre aussi les différentes étapes de transformation du thé.

Autre site à succès, la chute d’eau de « Mamy water » à Fongo Tongo. Cette vallée en forme de cuvette recouverte d’une nappe de forêt sacrée et parsemée de cavités souterraines, possède également des cases traditionnelles où les visiteurs peuvent se promener. L’escapade vaut autant pour le pittoresque des décors que les commentaires qui accompagnent la visite. En effet, le nom de baptême de cette chute, lié à la légende de « Mamy Water », l’équivalent occidental des sirènes, est décliné dans une histoire passionnante. Celle de la route des chefferies. stratégique, dans une zone montagneuse sur le versant Sud-Est des monts Bamboutos, à 1400m d’altitude. Elle est caractérisée par un climat frais.

Question transports, les motos taxis sont le moyen de locomotion le plus usité dans la ville. Les localités environnantes sont desservies par les taxis de brousse. Des tarifs de transports utilisés dans la ville sont 100f et 200fcfa pour les motos taxi. Le visiteur qui quitte le centre ville pour se rendre à la chute « Mamy water », et les plantations Djuttitsa doit débourser une somme de 4000fcfa. Mais pour les habitants, « l’un des meilleurs moyens de transport reste la marche à pied, qui permet de découvrir la ville à son rythme».

Plantation de thé de Djuttitsa
Journalducameroun.com)/n

Chutes d’eau, université, base nautique…
Yvone Zoyim autre touriste rencontrée à Dschang, avoue pour sa part être tombée amoureuse de la base nautique. « J’aime bien amener ma fille ici quand j’ai un peu de temps libre. C’est un site qui ressemble à un paysage balnéaire. Il dispose des jeux pour enfants et ma fille adore ça », confie la quinquagénaire. En plus de cela, c’est un lieu convivial propice pour les rencontres, des loisirs, et même la pratique du sport autour du lac. Avec comme activité le pédalo, la course en ligne, le canoë-kayak.
Le charme de ces sites attractifs est en grande partie dû à leur entretien. L’Otd en partenariat avec la mairie de Dschang, veille à cela. Le souci ici étant de rendre la cité universitaire plus attractive. D’après M. Bernard Momo, maire de cette ville, « l’objectif est de faire de cette ville, une destination touristique selon les normes internationales, où les touristes des horizons divers pourront se récréer». Et pour ce faire, cet ancien chef lieu de la région de l’Ouest propose à côté de ces destinations touristiques, différentes gammes d’hébergement, ainsi que des restaurants pour les visiteurs.

J’aime bien amener ma fille ici quand j’ai un peu de temps libre. C’est un site qui ressemble à un paysage balnéaire. Il dispose des jeux pour enfants et ma fille adore ça
Yvone Zoyim, touriste

Jadis entachée d’une réputation de ville insalubre, Dschang arbore depuis décembre 2007, le titre de «ville la moins sale de l’Ouest ». Avec un réseau routier d’excellente qualité, la ville universitaire valorise davantage aujourd’hui sa situation géographique

Façade université de Dschang
Journalducameroun.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut