› Eco et Business

Deux entreprises tchadiennes vont réhabiliter des digues au Cameroun

Les ouvrages concernés sont situés sur le lac artificiel de Maga et le fleuve Logone. Ils permettront d’optimiser la lutte contre les inondations dans la région de l’Extrême-Nord

Les entreprises tchadiennes Geyser et Sotcocog ont été retenues pour la réalisation des travaux de réhabilitation des digues sur le lac artificiel de Maga et sur le fleuve Logone, situés à l’Extrême-Nord du Cameroun, financés par la Banque mondiale pour un coût total de 62,13 milliards FCFA, a-t-on appris de source officielle.

Ce chantier, placé sous la supervision du Projet d’urgence de lutte contre les inondations dans la région de l’Extrême-Nord (PULCI), dureront deux ans pour les deux digues, d’une longueur totale de 97 kilomètres et comprennent également la remise en état de 7500 hectares de périmètres rizicoles.

Au plus fort des crues d’il y a quatre ans, l’Etat avait, avec l’appui du Génie militaire, entrepris des travaux d’urgence de colmatage de ces digues qui se sont avérés inopérants, la menace de rupture des ouvrages restant entière avec de forts risques d’engloutissement d’une bonne partie de la région et même du Nigeria et du Tchad voisins.

En prévision de ces travaux de Maga et du Logone, le gouvernement a procédé, pour 1,5 milliard FCFA, au déplacement des populations vivant sur l’emprise des digues ainsi qu’à la réparation des ouvrages hydrauliques endommagés par les graves inondations de 2012.

Dans le droit fil dudit projet, les pouvoirs publics annoncent aussi la construction d’une digue-route longue de 330 kilomètres sur le fleuve Logone qui devrait désenclaver la zone jusqu’à la localité tchadienne de Bongor.

Digue de Magua
Droits réservés)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé