International › APA

Deux femmes promues à la tête de sociétés publiques au Cameroun

Deux femmes, sur quatre personnes concernées, ont été portées à la tête de sociétés publiques camerounaises, aux termes de plusieurs décrets dont APA a obtenu copie samedi.Daté de vendredi, comme les autres, le premier décret  renseigne que Véronique Moampea Mbio a été promue à la direction générale de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP) au terme d’une session extraordinaire de cette entreprise détenue à 51% par l’Etat.

Jusqu’ici patron en second de la Caisse de stabilisation des prix des hydrocarbures (CSPH), cette titulaire d’un Master en business administration (MBA) remplace Gaston Eloundou Essomba, promu ministre de l’Eau et de l’Énergie depuis le 2 mars dernier.

A la tête de la Cameroon Telecommunications (Camtel), officiera désormais, en lieu et place de David Nkoto Emane, en poste depuis février 2005, Achidi Achu née Yah Judith, épouse de l’ex-Premier ministre aujourd’hui sénateur, Simon Achidi Achu, indique un autre décret.

A l’École nationale supérieure de magistrature (ENAM), c’est Bertrand Soumbou Angoula, 27 ans, qui a été intégré dans le corps de la magistrature depuis le 2 février 2017 et en service jusqu’ici au Contrôle supérieur de l’Etat, qui prend la place de Linus Toussaint Mendjana, selon un des décrets.

Un autre décret du président Paul Biya, également publié vendredi, nomme Christie Matoya au poste de directeur général de la Mission de développement de la région du Nord-Ouest (Mideno), spécialisée dans l’élevage, en lieu et place de l’ancien ministre John Begheni Ndeh.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé