Société › Société

Développement: L’Usaid bientôt de retour au Cameroun après 18 ans d’absence

L’ambassadeur des Etats-Unis a donné cette information au sortir d’une audience avec le président de la République ce jeudi 26 avril 2012, à Yaoundé

Aveu
S’exprimant devant la presse, Robert P. Jackson a révélé avoir informé le chef de l’Etat du retour imminent au Cameroun de l’Agence américaine pour le développement international (Usaid). Cette agence a été fermée au Cameroun en 1994, sans raisons véritables. Le diplomate américain a fait l’aveu que son pays s’était «trompé» en fermant son agence au Cameroun. «Nous avons réalisé que nous nous étions trompés en fermant notre agence au Cameroun. Nous voulons rectifier le tir en faisant revenir cette expertise au Cameroun », a confessé Robert P. Jackson. Et Robert P. Jackson d’ajouter que dans cette perspective, un nouveau projet de sécurité alimentaire vient d’être lancé dans l’Extrême-Nord, et que d’autres projets à mettre en uvre en partenariat sont envisagés. Il a également précisé que trois entreprises de son pays, sans en indiquer les domaines, s’apprêtaient à engager de gros investissements en terre camerounaise.

Pluralité de partenaires
L’assistance qu’accorde l’Usaid est livrée via une pluralité de partenaires. Ces partenaires incluent des entreprises privées, des organisations privées volontaires (Pvos), des organisations non gouvernementales (Ong), des universités, d’autres agences du gouvernement américain, des gouvernements dans les pays hôtes à tous les niveaux, des organisations multilatérales, des associations professionnelles et d’affaires, et d’autres bailleurs de fonds. L’Usaid a des missions dans 22 pays de l’Afrique subsaharienne aussi bien que trois bureaux africains régionaux qui soutiennent des programmes dans des pays supplémentaires. « S’il est approuvé, le budget qu’a demandé le gouvernement du président Obama pour l’Agence des États-Unis pour le développement international pour l’année budgétaire 2013 permettra à cet organisme de nourrir, soigner et éduquer la population de pays en développement avec la participation du secteur privé et de groupes confessionnels », a déclaré Rajiv Shah, administrateur de l’Usaid. «Les fonds demandés permettraient également à l’Usaid d’apporter un soutien financier à la recherche dans les secteurs de la santé, de l’agriculture et des technologies novatrices », a ajouté Rajiv Shah le 14 mars devant une sous-commission des affectations budgétaires du Sénat.

Investissements
L’Agence, apprend-on, soutiendra « ceux qui luttent pour l’autodétermination et la démocratie » et renforcera le pouvoir d’action des femmes et des filles. On apprend également que l’agence prévoyait d’affecter davantage de fonds pour aider les pays bénéficiaires à renforcer leurs moyens en matière de contrôle financier, de responsabilisation et de transparence « afin que l’argent que nous investissons dans les gouvernements étrangers ne soit pas gaspillé du fait d’une mauvaise gestion financière ou de la corruption ». (sic). D’après Rajiv Shah, les investissements de l’Usaid donnent des résultats. Depuis 2008, les investissements réalisés dans de meilleurs semences, systèmes d’irrigation et engrais ont permis aux 20 pays bénéficiaires du programme d’accroître leur production agricole de 5,8 % en moyenne, soit huit fois plus que la hausse moyenne au niveau mondial. Les investissements réalisés par l’Usaid pour renforcer les capacités d’adaptation face aux situations de crise dans la corne de l’Afrique ont contribué à protéger des millions de personnes des pires effets de la sécheresse de 2011. Et depuis 1995, les principaux pays bénéficiaires de l’aide accordée par l’Usaid en matière d’éducation ont augmenté de 15 % leur taux d’inscription dans le primaire.

L’Usaid bientôt de retour au Cameroun
maroc-emplois.blogspot.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top