› Eco et Business

Développement: Un appel à candidature pour des idées novatrices

Le concept est de la banque mondiale en partenariat avec une organisation internationale catholique caritative

Convertir des idées en actions
Le bureau local de la Banque Mondiale au Cameroun en partenariat avec la Catholic Relief services (CRS), une organisation chrétienne de soutien au développement sur le plan international, invite les acteurs de la société civile camerounaise à participer à la foire aux idées pour le développement. Ce concept met en compétition des projets innovateurs ou originaux soumis par les Associations, les Organisations non gouvernementales et les Groupes d’Initiatives Communes exerçant dans le territoire national camerounais qui auront su présenter un projet permettant d’apporter des amélioration claires dans les secteurs de la lutte contre la corruption, l’éducation, la santé, la bonne gouvernance et la protection de l’environnement. Le but de cette compétition est finalement d’offrir une opportunité aux idées novatrices sur le renforcement de l’implication citoyenne pour une meilleure gouvernance locale de l’Education, de la Santé ou des Ressources Forestières. Les différentes candidatures seront évaluées sur la base de cinq éléments. Le premier est celui de l’innovation. Il s’agit pour les postulants de relever 3 éléments au moins qui justifient le caractère original de leur projet. Ensuite il y a le potentiel du projet à être appliqué dans plusieurs espaces géographiques pour aider à résoudre des problèmes similaires. Le projet devra aussi se distinguer, concernant la qualité des services locaux et la qualité de la gouvernance locale et quel sera son impact sur les communautés bénéficiaires. Enfin le projet proposé doit faire ressortir au moins 4 résultats concrets qui permettront d’améliorer la participation citoyenne dans le domaine choisi. Les associations et autres organisations qui sont intéressées ont jusqu’au 31 mai 2011 pour envoyer leur dossier de candidature.

Déjà dix d’existence de foire aux idées de développement
Le concept de foire au développement qui existe aujourd’hui depuis dix années, participe à l’expérimentation d’une autre approche de la coopération internationale, qui consiste à placer concrètement les sociétés civiles au c ur des actions de développement. L’idée est que la société civile avec son expertise, son degré d’implication au c ur des communautés locales et sa capacité à dynamiser les initiatives, pourrait être un relais important pour le soutien à l’action des gouvernements, dans la poursuite des objectifs de développement. Aux yeux des experts de la banque mondiale, la société civile est placée aujourd’hui au c ur de ce qu’on appelle le développement équitable. Le concept de foires aux idées de développement revendique aujourd’hui d’avoir permis le soutien de près de 1200 organisations pour un montant global de 60 millions de dollars américains. Son application au Cameroun intervient ainsi alors que le concept aborde sa deuxième décade d’existence. Il est aujourd’hui un concept amélioré. Les associations retenues seront connues courant juillet. Un montant global de 320 000 dollars est prévu pour l’application du concept au Cameroun.

Un appel à candidature pour des idées novatrices au Cameroun lancé parla Banque Mondiale
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé