Santé › Actualité

Diabète et Hypertension: Sanofi s’engage pour mieux contrôler son marché

La filiale camerounaise de la firme pharmaceutique a lancé un programme d’alerte pour ces deux maladies dans le but de contribuer à la sensibilisation

La filiale au Cameroun de SANOFI a annoncé le 26 septembre 2012 dernier, le lancement d’un programme d’alerte sur le diabète et l’hypertension artérielle. Le programme a pour objectif déclaré, d’informer et de sensibiliser la population camerounaise sur ces maladies et leurs complications. Il reposera sur deux axes d’intervention préalables. D’abord le déploiement d’une campagne de sensibilisation à l’endroit du grand public. A travers les médias conventionnels que sont la télévision et la radio, mais aussi via l’envoi de messages téléphoniques. Dans sa deuxième phase, le programme prévoit des actions de dépistage et d’éducation du grand public à travers les structures de santé du pays. Les objectifs à atteindre sont ambitieux. Au Cameroun on estime à 25% le taux de personnes touchées par l’hypertension artérielle soit près de 5 millions de personnes et à environ 7% le nombre de personnes touchées par le diabète. Ces deux maladies deviennent progressivement selon l’analyse des experts, un poids économique important pour les familles, dans un environnement où la sécurité maladie est inexistante pour 80% de la population. Ce poids se fait ressentir principalement lorsque ces maladies arrivent au stade de complication. Le manque d’informations sur ces pathologies et les attitudes à avoir face à elle sont souvent un facteur aggravant.

Pour mener à bien ce programme, SANOFI a sollicité le partenariat de la société de téléphonie mobile MTN et le parrainage du ministère camerounais de la Santé publique. Derrière cette présentation socio humanitaire, on peut très bien lire une stratégie complexe d’occupation d’un marché qui ne cesse de croître. Selon l’Atlas diabète 2007, le Diabète sera en 2030, la principale cause de mortalité en Afrique subsaharienne, qui comprend le Cameroun. Vue de la sorte, cette perspective est un indicateur majeur pour le marché de médicaments qui verra sa clientèle accroître. Le troisième volet du programme alerte diabète et hypertension de SANOFI est d’ailleurs révélateur. L’entreprise envisage au terme de la sensibilité, de « renforcer l’offre produits et l’adapter au profil épidémiologique et social ». La firme pharmaceutique a clairement indiqué dans ses différentes interventions sur le programme, qu’elle avait l’ambition de mettre à la disposition des patients, des médicaments innovants et de qualité, mais aussi de lancer une gamme de génériques accessibles à tous. Une opération marketing en bonne et due forme, avec la bénédiction des autorités. On n’a encore pas de précisions sur le type d’innovations qu’auront les médicaments qui seront mis à disposition des patients. Le programme devrait débuter en novembre à l’occasion de la Journée Mondiale du Diabète.

Sanofi Cameroun voudrait développer des génériques pour le diabète et l’hypertension
Google images)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé