› Politique

Dialogue national : Akere Muna lance une enquête d’opinion

(c) Droits réservés

Le but est de collecter des propositions de toutes les composantes de la société afin de les soumettre au Premier ministre.

« Quelles sont les chances de réussite du Dialogue national ? Elevé, moyen, faible »« Quelle serait selon vous la forme de l’État qui permettrait au Cameroun de sortir de son état de crise actuelle ? Justifiez votre réponse ! » ; ou encore « Selon vous, quels sont les sujets qui doivent être abordés pendant le grand débat national ? »

Telles sont quelques questions auxquelles les Camerounais sont appelés à se prononcer dans l’enquête d’opinion lancée par Akere Muna, homme politique, leader du Mouvement Now et candidat malheureux à la présidentielle d’octobre 2018.

L’objectif de cette consultation populaire, selon l’ancien Bâtonnier de l’Ordre, est de recueillir les propositions qu’il soumettra ensuite au Premier ministre ce 24 septembre à 10h 30 dans la cadre des consultations pré-dialogue que mène le chef du gouvernement depuis le 11 septembre. Akere Muna y est consulté en qualité de leader d’opinion dans la crise anglophone.

« L’enquête est une composante de sa démarche de faire participer tout le monde à son niveau. Vu que tout le monde n’a pas de parti ou d’association pour s’exprimer ou se joindre à la concertation initiée », explique-t-on dans l’équipe d’Akere Muna.

Le 12 septembre dernier, aux lendemains du discours du chef de l’Etat convoquant un « Grand dialogue national » pour sortir de la crise anglophone, Akere Muna avait lancer un appel à fédérer les propositions à soumettre au gouvernement.  « Je lance par conséquent un appel aux membres de la société civile, aux syndicats et aux partis politiques de l’opposition pour que nous nous rencontrions à brève échéance, afin de fédérer nos positions », avait-il déclaré. Un appel qui n’a pas reçu de réponse.


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé