› Eco et Business

Diang: Près de 33 tonnes de manioc transformées en 6 mois

Les cultivateurs de cette localité située dans le Lom et Djerem à l’Est ont amélioré leurs activités avec la mise en place du projet Fosas, financé par la coopération Cameroun-Japon

Les agriculteurs de la localité de Diang, dans le département du Lom et Djerem à l’Est du Cameroun, ont transformé 33 tonnes de manioc en couscous au cours des six derniers mois, rapporte la presse publique ce 28 avril. Ces populations ont par ailleurs vendu près de 800.000 boutures du tubercule aux villages avoisinant le leur.

Ces résultats sont le fruit du «Forest-savana sustainability project Cameroon» (Fosas), projet financé par la Coopération Cameroun-Japon, à travers l’Agence japonaise de coopération (JICA). Les cultivateurs de Diang sont accompagnés dans ce cadre avec un dispositif de séchage permettant de transformer aisément le manioc.

Le projet conduit par le ministère de la Recherche scientifique (Minresi) à travers l’Institut de recherche agricole pour le développement (IRAD), sera clôturé dans un an, après avoir déjà été expérimenté sur quatre années.

L’évaluation avant terme est positive selon le Minresi, qui constate que les cultivateurs de cette localité ont augmenté leur production, qu’ils réussissent par ailleurs à commercialiser avec les facilités de transformation offertes. Cependant, du côté des populations de Diang, les gains pourraient être plus importants si les routes étaient désenclavées pour atteindre un plus grand marché.


Droits réservés)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé