Personnalités › Success Story

Dina Bell, un mastodonte de la musique camerounaise

Il était l’invité du Ngondo 2009 à Ngaoundéré où il a donné une série de concerts

Appelez-le Bazor si vous voulez être son ami. De son vrai nom Dina Ebongue Charles, Dina Bell est né le 28 mai 1953 à l’hôpital Laquintinie de Douala. Ses premiers pas, dans la musique, il les fait dans la musique religieuse avec la chorale Lotina Same appartenant au père du regretté Eboa Lotin. Ses parents qui étaient déjà bien encrés dans la musique religieuse ont sans doute beaucoup contribué à son épanouissement dans le monde de la musique. Et de la musique religieuse à la musique profane, la transition a été très vite faite.

L’année 1978 marque pour lui, un tournant décisif dans sa carrière d’artiste alors qu’il n’a que 25 ans. Une année au cours de laquelle l’artiste cartonne avec le titre yoma yoma, un titre qui a connu la participation de ses amis Toto Guillaume, Alhadji Touré et autres. Le disque d’or qu’il reçoit en cette année là va ouvrir devant lui tout un boulevard puisque deux ans plus tard, Dina Bell est encore consacré disque d’or avec le titre Bembe Iyo. Un travail de longue haleine qui consacre définitivement sa notoriété tant sur le plan national qu’international. En 1983, il reçoit le disque d’or une fois encore. Rien à faire, l’homme est calé dans son élément. Aussi bien dans les hits, les gargotes, les discothèques, les snacks ainsi que dans les ménages, les morceaux de l’artiste occupent la première loge. Ce qui va inévitablement lui permettre de décrocher un autre disque d’or de plus en 1990. Paré aux couleurs de l’or, Dina Bell entretient de très bonnes relations avec d’autres artistes musiciens. La preuve, il est le père spirituel d’une flopée de stars, notamment les frères Epé et Koum, Ndedi Eyango, Guy Bilong, Jeannot Ebele et bien d’autres qui ont tous fait partie du groupe Bazor système qu’il a lui-même crée en 1984.

Dina Bell sur scène

peuplesawa.com)/n

A son actif, une quinzaine d’albums dont la dernière trouvaille remonte à mars 2009. L’artiste a bien voulu l’intituler Rebirth, une véritable renaissance pour lui, après une longue période de maladie. Il a également participé à la réalisation de l’album les fleurs musicales du Cameroun produit par le ministère de la culture avec la participation des artistes de renom comme Manu Dibango, Anne Marie Nzié, Marthe Zambo, Francis Bebey et bien d’autres. Homme public et homme du public, Dina Bell est tout aussi un homme de caractère, un homme de précision et de conviction dont le succès repose sur le travail bien fait. Pour ses fans, Dina Bell est une stature qui s’impose d’elle-même. A 56 ans, Dina Bell est père de cinq enfants, mais toujours à la recherche de l’âme s ur, celle avec qui il voudrait bien avoir un regard convergent.

Dina Bell et Nicole Mara dans les studios d’Africa N°1

africa1.com)/n

À LA UNE
Retour en haut