Politique › Institutionnel

Diplomatie: l’ambassadeur de Turquie fait ses adieux au Cameroun

Omer Faruk Dogan, face à la presse dimanche à Yaoundé, a dressé le bilan des relations entre les deux pays. Les questions d’économie, de sécurité et d’éducation étaient au menu des échanges

L’ambassadeur de Turquie au Cameroun, Omer Faruk Dogan, face à la presse dimanche, 06 septembre 2015 à Yaoundé, a dressé le bilan des relations bilatérales entre le Cameroun et la Turquie

Omer Faruk Dogan qui quitte le territoire national le 16 septembre prochain, a affirmé la solidarité de son gouvernement à l’état camerounais dans la lutte contre la secte islamiste Boko Haram.

Fort de l’expérience de la Turquie en matière de lutte contre le terrorisme, le diplomate turc a encouragé le Cameroun à faire preuve davantage «d’unicité» pour en venir à bout de la secte islamiste. «Nous avons appris qu’on ne peut combattre le terrorisme par les combats seulement. Il est nécessaire d’améliorer les relations économiques et commerciales entre le Cameroun et le Nigéria. Une fois que les deux couches auront établi des relations gagnant-gagnant, elles vont se protéger entre elles», a-t-il indiqué.

Selon Omer Faruk Dogan, Les relations économiques et commerciales entre le Cameroun et la Turquie pour la période 2012-2015 ont connu des évolutions à travers des projets mis sur pied. Il s’agit notamment de la signature des accords de circulation aérienne avec le Cameroun, qui a pris corps en janvier 2013 par la liaison Istanbul-Douala-Yaoundé à travers la compagnie aérienne Turkish Airlines; de l’instauration à Yaoundé d’un centre d’exposition professionnel et un autre en cours d’instauration à Douala. Sans oublier la construction d’un centre de conférence international et l’implantation d’une usine de ciment équipée d’un laboratoire de contrôle, qui produira 600.000 tonnes de ciment par an.

En matière d’éducation, Omer Faruk Dogan explique que «l’Etat Turc a octroyé près de 40 bourses d’études aux étudiants camerounais pour intégrer des universités publics. De plus, ils ont la possibilité de continuer leurs études en langue anglaise».


Droits réservés)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé