› Société

Paiement des droits d’auteur: Isidore Modjo dénonce la supercherie de Charles Ndongo

L’artiste Isidore Modjo accuse le directeur de la Crtv de   lui avoir délivré un chèque sans provision, ce qui l’empêche de rentrer en possession de ses droits d’auteur.

Bien que les instructions du Premier ministre, Philémon Yang, tournent en sa faveur, Isidore Modjo n’ a toujours pas perçu sa rémunération liée à l’exploitation de ses œuvres à la « Cameroon radio and television« . Et pour cause, celui-ci aurait été payé d’un « chèque en bois » par le directeur de la Cameroon radio and television (Crtv).

Selon le récit d’Isidore Modjo, les faits se sont déroulés le 26 mai 2017, le jour où il a repris son sit-in en vue d’obtenir le paiement de ses droits d’auteur évalués  à un milliard 800 millions de Francs CFA et ramené à 50 millions de Francs CFA par le PM. Charles Ndongo lui aurait envoyé une délégation porteuse d’un chèque de 21 millions de Francs CFA.  Après avoir refusé le document un moment, Modjo l’accepte après plusieurs conciliabules et les conseils de son médiateur  le Professeur  Shanda Tonme. «J’accepte le chèque avec le promesse ferme que le reste me sera versé par la suite à date fixe. Ils m’assurent donc qu’ils vont déposer  le chèque et que l’argent sera viré dans mon compte 48 heures après selon les procédures officielles au Cameroun. Et ils me donnent une copie du chèque», relate un Modjo confiant, qui va déchanter par la suite.

«J’attends 48 heures et je vais dans mon compte. Il n’y a rien. J’attends plusieurs jours, plusieurs semaines, rien. Pas un kopeck viré dans mon compte (…). Au trésor où je me suis rendu pour vérification, on m’assure qu’on ne peut pas payer. Il n’ y a pas d’argent dans la ligne sollicitée par la Crtv pour me verser les 21 millions. Au Trésor on m’assure que c’est un chèque en bois. En français facile c’est un chèque sans provision que Charles Ndongo et la Crtv m’ont délivré. Vous y comprenez quelque chose vous autres?».

Isidore Modjo n’exclut pas de porter plainte. «Je me réserve aussi le droit d’attaquer Charles Ndongo et la Crtv en justice pour chèque sans provision. Même si Charles Ndongo est très puissant, le Chef de l’Etat Paul Biya et la justice de la République sont de notre côté», soutient-il.

 



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé