Personnalités › Success Story

Distinction : trois Camerounaises parmi les 100 africains les plus influents de 2017

Vera Songwe, secrétaire générale de la CEA, (C) Droits réservés

Ce classement a été réalisé par le New African Magazine, un magazine panafricain basé à Londres.

Le magazine panafricain New Africa a dévoilé son classement annuel des 100 africains les plus influents en 2017. Parmi ces personnalités ayant marqué l’année qui s’achève, figurent trois camerounaises dans les huit catégories retenues. Il s’agit de Vera Songwe, Rebecca Enonchong et Imbolo Mbue. Elles auraient été choisies pour leurs actions, et l’impact qu’elles ont pu avoir dans leur environnement.

Vera Songwe, citée dans la catégorie politique et service public, est la nouvelle Secrétaire exécutive de la commission des Nations unies pour l’Afrique (CEA). Elle a rang de Secrétaire général adjoint de l’ONU. Elle a remplacé le Bissau-Guinéen Carlos Lopes à ce poste. Celui-ci avait démissionné le 31 octobre et avait provisoirement été remplacé par Abdalla Hamdok. A 48 ans, Vera Songwe est une ancienne du collège Lady of lourds de Bamenda. Elle a notamment travaillé à la Banque mondiale, et à la Société financière internationale.

Rebecca Enowchong

L’autre lauréate, Rebecca Enonchong, est la deuxième camerounaise du top 100 des africains les plus influents. Elle est classée dans la catégorie science, technologie et innovation. C’est la présidente-directrice générale d’AppsTech Group, une société spécialisée dans les logiciels de gestion d’entreprise. En 2017, Rebecca Enonchong a activement participé à la campagne #BringBackOurInternet, pour dénoncer la coupure d‘internet dans les régions anglophones du Cameroun. Elle figure dans le classement des 50 femmes les plus influentes d’Afrique en 2017, établi par Jeune Afrique. Elle a été portée à la présidence du conseil d’administration d’Afrilabs le 27 mars dernier. Le grand jury des Wamas 2017 lui a décerné le Prix de l’Excellence de l’industrie exceptionnelle le 18 mai 2017 à Lagos au Nigeria.


La troisième représentante camerounaise est l’écrivaine Imbolo Mbue. Elle apparaît dans la catégorie Arts et culture. L’originaire de Limbé (Sud-Ouest du Cameroun) a battu un record en 2016 avec son roman « Behold the Dreamers » (Voici venir les rêveurs, en français), en signant un contrat d’édition d’un montant d’un million de dollars (environ 500 millions de francs CFA). Son livre a été lu par de nombreuses célébrités dont la productrice Oprah Winfrey. Imbolo Mbue vit  avec son mari et leurs enfants aux États-Unis où elle s’ est installée en 1998. Elle est diplômée de l’université de Rutgers et de Columbia. « Voici venir les rêveurs » (The longings of Jende Jonga, 2014) est son premier roman.

Pour Omar Ben Yedder, directeur de publication de New Africa Magazine, cette liste est le reflet de la beauté, de la puissance et de la diversité du continent africain. Avec 21 personnes, le Nigeria arrive en tête des nominations, suivi de près par l’Afrique du Sud qui enregistre 14 noms. Au total, la liste totale comprend des personnalités de 31 pays dont 12 d’Afrique francophone. Cette année, ce top 100 a enregistré 42% de femme.

Imbolo Mbue

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut