International › APA

Divers sujets au menu des quotidiens marocains

La commémoration du 75ème anniversaire de la présentation du manifeste de l’indépendance, la politique gouvernementale et la croissance de l’économie marocaine sont les principaux sujets traités par les quotidiens marocains parus ce vendredi.+Al Bayane+ souligne que le Maroc commémore, vendredi 11 janvier 2019, le 75ème anniversaire de la présentation, par le mouvement national marocain, du manifeste de l’indépendance.

Cet événement allait marquer une évolution importante dans la revendication de l’indépendance du pays, soumis à l’occupation étrangère (française et espagnole), depuis 1912. La présentation de ce document historique avait noué avec une nouvelle impulsion de la revendication nationale, qui venait de rompre avec une ancienne démarche qui ne revendiquait qu’une amélioration sur le plan social, écrit la publication.

+Al Alam+ estime que le gouvernement doit rectifier sa « politique déséquilibrée ». Selon la publication, l’exécutif « a aggravé les inégalités sociales », car il s’appuie sur des politiques libérales « déséquilibrées » et « discontinues » tout en cherchant à alléger la pression au lieu de chercher les réelles solutions aux problèmes posés, relève l’éditorialiste, accusant l’exécutif d’avoir accordé peu d’intérêt à un large pan de la population, en l’occurrence la jeunesse, qui reste un pilier central dans tout développement souhaité.

Le gouvernement aurait pu tirer des enseignements des différentes manifestations populaires et du boycottage de quelques marques commerciales, car ces indices « alarmants » concernaient la stabilité du pays, regrette-t-il, faisant remarquer que le traitement que le gouvernement a réservé à ces questions était « superficiel » et révélait bien l’acuité de la situation.

+Libération+ relève que l’économie marocaine, qui devrait enregistrer un taux de croissance de 3,2% en 2018, soit une progression de 0,2% par rapport aux prévisions de juin dernier, en raison notamment d’une récolte agricole abondante et une conjoncture touristique favorable, devrait fléchir cette année pour se situer à 2,9%, selon le dernier rapport semestriel de la Banque mondiale.

Soutenue par les réformes économiques entreprises par le pays et en prévision de la perspective d’une amélioration de l’activité touristique, la croissance attendue cette année devrait remonter à 3,5% l’année prochaine tout comme l’année d’après, a relevé la même source.

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé