Sport › Autres sports

Dixiades 2010 : Le centre trône au classement général des médailles au deuxième jour des compétitions

Avec 21 médailles dont 10 en or, le Centre prend une sérieuse avance devant le Littoral et l’Ouest

Les premières médailles des Dixiades 2010 sont tombées ce vendredi matin, principalement dans les ateliers d’athlétisme et de gymnastique. Une seule journée a suffi à l’athlétisme pour dévoiler tous ses champions. Sur les 22 titres décernés au gymnase de l’université de Ngaoundéré, la région du centre se taille la part du lion. 7 médailles d’or en gymnastique artistique, 4 pour l’Est, autant que le Littoral, suivis par l’ouest avec ses 3 métaux en or. Le Nord-Ouest, le Nord, le Sud et l’Extrême-Nord sont montés une seule fois sur le podium d’or de la gymnastique. Les premières médailles en athlétisme ont été décrochées au stade Ndoumbé Oumar à l’issue des premières finales d’athlétisme. Le Nord-Ouest a imprimé sa marque dans les courses de fond et de demi-fond, avec 5 médailles, dont 2 en or. Le sprint a été gagné par les représentants du centre, Marie Gisèle Eleme au 100m dames et Maxime Mpetnga chez les hommes.

La seule victoire controversée de cette deuxième journée aura été celle d’Auréole Ndogmo au lancer de disque chez les dames, avec une performance de 35.12m. Pour la même victoire, deux régions (le centre et l’Adamaoua) ont revendiqué son titre. Et pour cause, ce que Michel Nkolo appelle « les engagements multiples des athlètes ». Même si l’athlète a porté son choix sur la région de l’Adamaoua, le DTN de l’athlétisme ne l’a pas entendu de cette oreille. Pour lui, la jeune athlète qui évolue sous les couleurs de l’INJS club de Yaoundé est engagée sous la bannière de la région du centre.
En sports collectifs, l’extrême-Nord ne manque pas d’ambitions. Chez les dames, l’espoir est permis avec une victoire et un match nul, en attendant le résultat du 3e match. En volleyball, l’Adamaoua poursuit sa belle aventure avec deux matchs et deux victoires. En gymnastique artistique féminine par équipes, la région de l’Ouest occupe la première place, suivie de l’est et du Littoral. Chez les messieurs, le Littoral avec son capitaine HEYA Eric conduit le peloton, suivi du centre et de l’Adamaoua. en football masculin, le duel anglo-anglais a tourné en faveur du Sud-Ouest qui l’a emporté 2 contre 1 face au Nord-Ouest. De l’autre côté, l’Est et l’Ouest dans un duel entre le soleil levant et le soleil couchant se sont neutralisés 1 but partout. En hand-ball masculin, l’Ouest a dominé le Sud 21 contre 16, l’Extrême-Nord a imposé sa suprêmatie face au Nord-Ouest 12 contre 11. Chez les filles, le centre a dominé l’Ouest 15 contre 8, l’Est a battu le Sud 14 contre 4. En Basketball féminin, le Nord-ouest a dominé le Sud 29 contre 16, le Littoral a vaincu l’Adamaoua 9 contre 6, le Centre est tombé face au Sud-Ouest, 16 contre 28.

Parmi les disciplines qui ont également retenu l’attention ce vendredi 17 décembre 2010, il ya également le tennis de table qui a dévoilé ses qualifiés pour les demi-finales. Chez les dames, l’Adamaoua et le Littoral sont qualifiés dans la poule A en même temps que le Nord et le Nord-Ouest dans la poule B. Chez les messieurs, on a le centre et l’Ouest pour la poule A, le Littoral et le Sud-Ouest dans la poule B. Au tableau général des médailles, la région du centre occupe provisoirement le haut du podium avec 21 médailles dont 10 en or, suivi par le Littoral (7 médailles d’or) et l’ouest en troisième position avec 14 métaux dont 5 en or. Le Sud-Ouest ferme la queue du classement général avec une seule médaille d’argent et deux en bronze. Au deuxième jour des compétitions, la ruée vers l’or ne fait que commencer.

A partir de ce week-end, on annonce l’organisation des soirées culturelles au village des jeux situé au campus de Dang avec la participation de nombreux artistes pour apporter encore plus d’ambiance. Dans les rues, il est récurrent de rencontrer des athlètes, des officiels et des encadreurs qui profitent de leur séjour pour découvrir et redécouvrir la ville de Ngaoundéré. Ses marchés et ses sites touristiques à l’instar du lamidat de Ngaoundéré ou encore les quartiers les plus chauds en nocturne. Pour les tenanciers des débits de boisson et autres rôtisseries, ces Dixiades sont une bonne occasion pour les affaires. Pour les populations de la ville de Ngaoundéré, c’est l’occasion de sortir un tout petit peu de leur monotonie habituelle.

Les sportifs sont logés au campus de Dang
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé