› Eco et Business

Doing business 2020 : le Cameroun régresse à la 167e place

Capture d'écran.

Le pays n’a connu aucune amélioration, excepté en matière d’informations sur les crédits, sur l’ensemble des critères d’évaluation de ce classement de la Banque mondiale.

Le Cameroun ne sort pas de la zone rouge cette année non plus. Le pays perd une place dans le classement Doing Business de la Banque mondiale. Lequel met sur la balance 190 économies afin de déterminer les pays dans lesquels il est facile de faire des affaires.

Le Cameroun arrive à la 167e place de ce ranking, devant le Gabon (169e), la Guinée équatoriale (178e), le Congo (180e), la République démocratique du Congo (183e), la Centrafrique (184e) et la Lybie (186e).

La note du Cameroun pour ce nouveau classement reste largement en dessous des 100 points de notation du Doing business. Le pays enregistre un score de 46,1. Et pour cause, la Banque mondiale n’a enregistré aucune amélioration  dans les dix domaines qui intéressent le Doing business. Notamment : les facilités dans la création d’entreprise, l’obtention des permis de construire, l’accès à l’électricité, l’enregistrement des propriétés, l’obtention d’un crédit, la protection des investisseurs minoritaires, le paiement de taxes, le commerce transfrontalier, le respect des contrats et du règlement des cas d’insolvabilité.

Le Cameroun s’est amélioré dans le domaine de l’accès à l’information en matière de crédit.

La tête du Doing business 2020 est occupé par la Nouvelle Zelande (1er), Singapour (2e), la Chine (3e), le Danemark (4e) et la République de Corée (5e).



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé