› Eco et Business

Douala business meetings 2011 pour accroître les échanges entre les pme

Plus d’une centaine d’entreprises européennes et africaines nouent des contacts dans le cadre des 1ères rencontres d’affaires

Ce sont finalement 28 entreprises françaises, 40 camerounaises un peu plus du double pour les autres pays de l’Afrique centrale et ceux de l’Europe qui se rencontrent depuis ce mercredi 30 novembre à Douala dans le cadre de Douala business meetings 2011. C’est en fait les 1ères rencontres d’affaires entre ces entités, une occasion d’accroître et de renforcer les échanges entre les différentes structures et ce dans la quasi-totalité des secteurs d’activité. Pour la France, il est urgent au-delà du volet institutionnel de favoriser les échanges avec le secteur privé surtout au niveau des pme pour davantage diversifier les relations commerciales. Quant aux opérateurs économiques l’espoir est énorme. Des attentes qui sont partagées par les hommes d’affaires camerounais. Avant la mi-journée pas moins de 250 rendez-vous d’affaires avaient déjà été pris. Les rencontres de Douala font suite à la 1ère convention d’affaires Africa-Europa organisée en France en 2010.

Conserver les acquis
Les rencontres de Douala sont la suite de ce qui s’est fait avec succès en France notamment à Rouen à l’initiative de l’Institut de promotion des activités de développement (IPAD) de la Chambre de commerce et d’industrie de Rouen (CCI de Rouen), la Chambre de commerce, d’industrie, des mines et de l’artisanat du Cameroun (CCIMA). Tout ceci sous l’impulsion de l’Union européenne qui s’y déploie dans le cadre de ses programmes d’appui au développement du secteur privé des pays Afrique caraïbes et pacifiques (Acp). Le principe est le contact direct entre les chefs d’entreprises. Une manière de témoigner de l’intérêt que les uns et les autres ont du développement d’éventuels partenariats, peaufiner des stratégies communes dans ce cadre-là. Selon le déroulement des activités, outre les rencontres dites «B to B» -face à face ndlr- il est aussi prévu des descentes dans les entreprises. Parmi les entreprises françaises présentes ont peut citer Ag seafood export qui fait dans l’agriculture/aviculture/pêche/élevage; Aloes traitement des eaux; Atelier boullet S.A.S qui évolue dans les Btp; ou encore Eco protection pour la protection incendie.

La rencontre des opérateurs économiques
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé