Opinions › Tribune

Drame d’Eseka: l’Asma, solidaire du peuple camerounais

Par Fabrice Njayou, Porte-parole de l’Action Solidaire pour Marafa (Asma)

Chers concitoyens c’est avec beaucoup de tristesse et d’émotion que nous (ASMA) avons pris connaissance vendredi 21 octobre 2016 du dramatique déraillement de train survenu à Eseka et qui a endeuillé le pays tout entier.

En ces heures d’une rare gravité pour notre pays, nous compatissons à la douleur de toutes les familles affligées par cette catastrophe d’une violence inouïe. De la survenue du drame à cet instant, nous n’avons jamais perdu de vue l’immensité de la peine, l’intensité de l’angoisse, du chagrin et de l’inquiétude qui nous a tous habité et qui nous lie tous à jamais dans le traumatisme collectif et individuel que nous avons subi suite à la perte, à la disparition ou aux blessures d’un proche.

Le bilan de cette journée du 21 octobre qui a débutée par l’effondrement d’une buse sur l’axe Douala-Yaoundé-Douala précisément à Matomb et qui s’achève par ce déraillement du train 152 à Eseka est très lourd.

Par ceci nous (ASMA) adressons nos sincères condoléances aux familles durement éprouvées, un message de courage et de réconfort aux blessés, et à toutes les personnes qui ont été de quelque manière que ce soit victime de cette tragédie.

Nous (ASMA) fustigeons l’attitude méprisante des autorités camerounaises vis-à-vis des victimes, déplorons la mauvaise gestion et la cacophonie qui ont entourées cette tragédie, la prise en charge sanitaire inadéquate et le manque de stratégie et d’une politique publique de gestion de crise.

Nous applaudissons au passage l’action courageuse et salutaire des riverains qui sont venus en aide aux sinistrés, invitons les autorités camerounaises et les dirigeants de Camrail à faire la lumière sur cet accident et que les victimes soient pris en charge et totalement indemnisés.

Nous (ASMA) interpellons nos concitoyens au-delà de cette catastrophe, à constater l’échec qui se dresse, le fiasco d’un régime, de celui d’un homme, d’un gouvernement incapable d’apporter une solution efficace et durable aux problèmes du Cameroun. Ce gouvernement et son chef Paul Biya n’ont plus rien à prouver si ce n’est de nous enfoncer un peu plus chaque jour dans l’abysse de la pauvreté et du sous-développement.

La solution se trouve en l’avenir dans l’avènement de la société de confiance promise par son excellence Marafa Hamidou Yaya qui nous mettra à l’abri du besoin, du danger, et qui fera sortir notre pays du sous-développement infrastructurel, socio-économique dans lequel nous sommes plongés, et nous permettra d’ici 2027, d’entrer dans le concert des nations modernes. C’est par notre détermination, et notre soutien que celle-ci se mettra rapidement en place, afin de transformer notre quotidien.

Par conséquent, nous vous invitons à tourner le dos à ce régime corrompu, inapte, et à vous mobiliser comme un seul homme, afin que le moment venu par l’exercice de notre devoir du citoyen, jaillisse comme une source bienfaisante la « société de confiance » que l’excellence Marafa Hamidou Yaya aura l’exaltante mission de conduire.

Tout en vous assurant de notre proximité en cette douloureuse circonstance, ASMA vous dit que vous n’êtes pas seuls et que nous partageons l’immensité de votre tristesse, de votre chagrin, et de votre douleur inextinguible.


Droits réservés)/n

A SAVOIR

- Les opinions et analyses présentées dans cette rubrique n'engagent que leurs auteurs et nullement la rédaction de Journalducameroun.com.

- JournalduCameroun.com n'est pas responsable des affirmations qui y sont présentées et se réserve le droit de modifier ou de retirer un article qui diffamerait, insulterait ou contreviendrait au respect des libertés publiques.

Vos paris sportifs can 2019
1xbet
Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé