Société › Faits divers

Drame: Le carburant frelaté cause un grave incendie au quartier Bélaka de Ngaoundéré

C’était ce mercredi 26 octobre 2011 aux environs de 18h 30

Nous étions en train de prier, on a entendu des gens crier ici, notre s ur est sortie de la maison, elle a dit le feu. On a appelé les pompiers, ils ont dit qu’ils sont sur la route. Dès qu’ils sont arrivés, ils ont quand même bien fait. Moi j’ai vu une fille en train de crier, je lui ai demandé ce qui se passait, elle m’a dit que le feu est en train de brûler la maison. Je suis sorti, j’ai pu monter sur la toiture, j’ai commencé à verser de l’eau.. Tel sont les témoignages de quelques témoins oculaires rencontrés au quartier Belaka de Ngaoundéré où le domicile de Yaou Oumarou venait ainsi d’être consumé par les flammes. Un incendie déclaré en toute vraisemblance, selon les mêmes sources, par le carburant d’origine douteuse que l’on appelle habituellement ici  »Zouazoua ». Les populations riveraines affirment avoir vu des flammes d’une hauteur inquiétante au-dessus desquelles s’est formé un épais nuage de couleur noire, le tout rythmé par des explosions des fûts de carburant, des cris de détresse des hommes et des femmes qui accouraient de toutes parts.

Selon des témoignages, le domicile de Yaou Oumarou était un véritable dépôt officieux du carburant frelaté, bien connu toutefois par les consommateurs de ce type de carburant. Selon les déclarations, ce sont près de dix fûts qui sont ainsi partis en fumée, de même que tout le contenu des maisons avoisinant la chambrette qui servait de magasin. Même les centaines de curieux qui ont accouru vers les lieux étaient impuissants face à l’ampleur des flammes. Les explosions qui se sont succédées et le branle-bas occasionné ont même causé des accidents de motos. Aussitôt, la police est descendue sur les lieux pour rétablir le calme, et leurs investigations permettront de savoir davantage sur les circonstances de ce drame. Malgré l’importance des dégâts matériels, on peut se réjouir du fait qu’il n’y ait eu aucune perte en vie humaine.

Image d’illustration
Journalducameroun.com)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé