› Eco et Business

Draw a Vision of Cameroon (Davoc 2011): Les derniers préparatifs

A 2 jours du début du forum des compétences de la diaspora, l’équipe d’organisation termine les derniers réglages

L’espace business très attendu en ouverture
Du 5 au 7 mai prochain, une cinquantaine des camerounais de la diaspora ainsi que leurs partenaires seront présents au palais des congrès de Yaoundé, pour la quatrième édition du DAVOC (Draw a Vision of Cameroon). Parmi les personnes influentes de la diaspora chacune dans leurs domaines de compétence, on annonce entre autres, Dr Nkong Njock de l’agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), le Dr Emmanuel Kamdem du bureau international du travail (BIT), Severin Kezeu (SK Group), et aussi Jacques Bonjawo (Genesis Telecare, ancien de Microsoft). Pour cette première rencontre initiée par la diaspora au Cameroun, plusieurs activités seront au programme. Cette quatrième édition du DAVOC est placée sous la thématique : «Diaspora camerounaise et innovation : Bilan et Perspectives». « Nous tenons à mettre surtout l’accent sur deux aspects majeurs de la rencontre de yaoundé. Il y a d’une part les prix de l’innovation scientifique et social qui sera remis aux projets ayant fait l’objet d’évaluation en atelier, et aussi la mise en place de l’Espace Business Forum. Dans le premier cas je rappelle que des projets ont été sélectionnés et ceux qui seront primés bénéficieront d’un soutien réel et dans le cadre du Business forum il y aura des rencontres informelles encore plus pertinentes que par le passé » a fait savoir Franck Minya, un des représentant de CASA NET, l’association matrice de l’organisation du forum. Le programme de l’évènement prévoit pour le jeudi 05 mai dans la matinée d’une cérémonie traditionnelle de lancement officielle, en présence des membres du gouvernement, des membres du corps diplomatique et des invités de la diaspora. Le temps fort de cette première journée sera l’inauguration de l’espace Business par le Premier Ministre. Il aura l’occasion de rencontrer des camerounais en même temps que leurs partenaires, qui au quotidien sont au c ur des dynamiques économiques scientifiques ou sociales.

Replacer la diaspora au c ur du développement du Cameroun
La deuxième journée du forum, le vendredi 06 mai, sera marquée par la suite des travaux en plénière. En première partie les participants débattront des bilans et perspectives de la diaspora camerounaise dans le cadre de l’innovation scientifique. En deuxième partie de cette deuxième journée, débuteront les travaux en ateliers thématiques, avec des interventions attendues comme celle de Jacques Bonjawo. Une rencontre directe entre les membres présents de la diaspora et certains responsables du gouvernement est prévue en marge du forum. Dans leur volonté, les organisateurs ont refusé autant que possible de laisser le forum DAVOC tomber dans les travers des considérations politiques. « Notre ambition aujourd’hui est d’éviter de tomber dans le piège des considération politique. Nous pensons déjà que pouvoir organiser un tel évènement en terre camerounaise et une avancée considérable. En 2007 lorsque nous réfléchissions sur le concept, nous nous somme heurtés à de nombreuses difficultés, déjà structurelles, et là nous en sommes plutôt à débattre sur le fond de ce qu’il y à faire et c’est une grosse avancée. Nous espérons que d’autres camerounais sauront voir les véritables enjeux de cette rencontre de Yaoundé et que le Cameroun une fois encore en sortira gagnant » rappelle Franck Minya. En plus des échanges avec les nombreuses compétences et porteurs de projets invités, Draw A Vision Of Cameroon-DAVOC 2011 a pour principaux objectifs la mise sur pied du Fonds Mondial de la Diaspora – Section Afrique Centrale et de l’Observatoire des Compétences de la Diaspora Camerounaise (OCDC). Une tache qui risque d’être difficile. Mais au sein de CASA NET on ne se décourage pas. Le plus dur n’est pas de commencer mais c’est parce qu’on ne commencera pas qu’on trouvera toujours que c’est dur, relève serges Tchaha, le responsable à la communication de CASANET. Le Cameroonian Skills Abroad Network (CASA-NET) est le réseau mondial des compétences de la diaspora camerounaise. Cette fédération d’associations de la diaspora a été créée en 2008, au sortir du premier forum des compétences de la diaspora camerounaise. CASA-NET regroupe plusieurs collectifs universitaires et professionnels camerounais répartis dans de nombreux pays et constituant un réseau actif pour l’échange d’idées, de ressources et de projets. CASA-NET a l’ambition de rassembler tous les migrants camerounais autour d’actions économiques et sociales fortes en direction du Cameroun dans divers secteurs tels l’les agro industrie, nouvelles technologies, la santé, l’éducation, l’énergie, l’entreprenariat, le commerce et autres.

Draw a Vision of Cameroon
casa-Net)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé