Société › Société

Droits d’auteur: Isidore Modjo reclame 1,8 milliard de F à la CRTV

Lors de la conférence de presse qu’il a donné mercredi, l’artiste camerounais a revendiqué ses droits pour l’habillage officiel du poste national

« 20 ans sans salaire, je veux mes droits pour l’habillage officiel du poste national de la Crtv », a déclaré mercredi, 06 janvier 2015, l’auteur-compositeur des génériques qui habillent les journaux et certaines émissions de la radio nationale.

« J’ai adressé de nombreuses lettres appuyées de documents à Amadou Vamoulké, le directeur général de la Crtv, désigné comme médiateur. Celui-ci avait toujours fait semblant de m’écouter, alors qu’il ne le faisait pas. Il a fallu qu’on en arrive là pour que M. Vamoulke prenne conscience de la gravité de la situation », a indiqué Isidore Modjo.

Parmi les uvres les plus exploités à la Crtv, l’on compte des génériques d’entrée et de sortie des émissions radiophoniques comme: Cameron Calling, Morning Safari, les journaux de 13h et 17h et bien autres.

Selon l’expert et consultant en droit d’auteur, Remi Atangana Abega, qui est intervenu durant les échanges avec la presse, la CRTV dispose de près de 400 millions de FCFA alloués aux questions de droits d’auteur. Il souligne également que le pourcentage réservé étant de 20%, la somme qui doit être réversée à Isidore Modjo pour 20 années d’exploitation de ses productions est 1,8 milliard de FCFA.

L’auteur-compositeur qui précise qu’il est ouvert pour un arrangement amiable, a débuté depuis le 04 janvier dernier un sit-in devant les locaux du poste national à Yaoundé. Selon lui, il poursuivra tous les lundis jusqu’à ce qu’il entre dans ses droits.

Isidore Modjo en grève devant les bâtiments du Poste national de la CRTV.
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé