Société › Société

Eau potable: Douala a besoin de 20 000 m3

Le Délégué régional du ministère de l’Eau et de l’Energie pour le Littoral Paul Tchapmi l’a révélé à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau

Comment comprendre le déficit en eau potable que vit la ville de Douala?
Douala comprend plusieurs zones, vous avez la zone périurbaine qui n’est pas couverte, c’est-à-dire les nouveaux quartiers tels que Douala ve ou d’autres zones périphériques qui ne bénéficient pas encore du réseau d’adduction d’eau potable. Par contre dans l’ancienne zone à savoir le réseau existant, le taux de couverture est au-delà de 80%, on aurait pu atteindre les 100% car dans plusieurs quartiers de l’ancien Douala il n’y avait pas d’immeubles, la construction de ceux-ci a accru le taux de consommation pendant que le volume ne fourniture est resté inchangé. En clair on peut dire qu’il y a une faible couverture dans ces cas-là où le réseau devrait aussi accueillir de nouvelles infrastructures. Maintenant dans la zone périurbaine, il n’y a pas encore de réseau de la Camerounaise des Eaux (CDE). Ces autres zones connaîtront une extension dans les mois à venir.

En termes de superficie que représente cette zone non encore couverte?
On peut dire que la zone périurbaine est légèrement supérieure à la moitié de l’ancienne ville de Douala, tous les nouveaux quartiers ne sont pas couverts, cela correspond à environ 20% de la superficie actuelle de l’ancienne ville.

Quelles sont les solutions envisagées pour pallier ce déficit?
Nous envisageons étendre la capacité de production actuelle en eau potable à hauteur de 20% pour satisfaire la demande, à ce jour nous fournissons 80 000m3/jour aux populations de Douala or la demande avoisine les 120 000m3/jour. Pour le moment l’Etat a mis en place conjointement avec la Camwater -l’entreprise chargée de la production d’eau potable – un programme qui consiste à accroître la capacité de production d’eau de Ayatto (l’usine de production d’eau potable qui approvisionne la ville de Douala ndlr)- à 20 000m3/ jour. Dans les zones périurbaines il existe un programme des pouvoirs publics, de construction des forages équipés de pompes à motricité en plus des forages privées qui existent déjà.

Les forages sont-ils fiables?
Les forages produisent de l’eau sécurisée pour la simple raison qu’ils sont faits avec une technologie appropriée qui les protège contre toutes agressions externes. J’avoue également que certains privés ne respectent les mesures exigées pour l’entretien de cet outil et pour cela nous les accompagnons mais, malheureusement nous ne pouvons pas être partout et tous ne viennent pas toujours vers nous. L’autre danger est que beaucoup confondent les forages et les puits, ce qui accroît le risque de consommation des eaux polluées. C’est pourquoi nous invitons les uns et les autres à plus de vigilance.

Paul Tchapmi, le délégué régional du ministère de l’Eau et de l’Energie pour le Littoral
Journalducameroun.com)/n

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé