Société › Société

Ebomba 2011: «Retour aux sources»

La ville de Nkongsamba abritera du 15 Avril au 1er Mai 2011 le festival culturel et traditionnel du peuple Ngoh Ni Nsongo

La nouvelle dynamique agissante pour la revalorisation de la culture Ngoh-Nsongo impulsée par le Prince Ndedi Eyango avec le soutien inconditionnel des autorités administratives et traditionnelles, des élites intérieures et extérieures; et l’adhésion massive des populations s’inscrit dans la démarche de retour aux sources d’une communauté à la quête de son identité. Après une première édition (08 au 14 février 2010) riche en émotion, en sons et en couleurs, Ebomba 2011 est un mouvement fédérateur du peuple des montagnes, qui ambitionne d’affirmer la volonté de toute une communauté de s’émanciper culturellement et économiquement sur la scène nationale. Tout en restant fidèle à son originalité, à ses options fondamentales de rassemblement, de pérennisation des valeurs traditionnelles et culturelles du peuple Ngoh Ni Nsongo, Ebomba 2011 sera aussi le carrefour d’affaires pour les entrepreneurs opérant dans les secteurs du tourisme, de l’agriculture, de la formation professionnelle et des technologies de l’information et de la communication. L’évènement regroupera à la fois les activités traditionnelles, professionnelles et grand public.

Ce sera l’occasion pour tous les participants d’allier réflexions (forums, séminaires, conférences), les cérémonies (cérémonie solennelle d’ouverture, messe cuménique), activités traditionnelle (bénédiction des chefs traditionnels à l’ouverture, rites, danses), activités sportives (marche sportive, lutte traditionnelle, mini tournoi de football, tour cycliste), activités culturelles (carnaval Ebomba, concerts géants, animations traditionnelles, concert de musiques religieuses, élection Miss Ebomba 2011, journée gastronomique, concours du meilleur orchestre scolaire, conférences Forum sur le tourisme), activités sociales (les journées de santé, du paysan, de la solidarité) et activités économiques (foire exposition et vente des produits artistiques et culturels Ngoh Ni Nsongo ainsi que d’autres produits de consommation courante et de première nécessité).

Ebomba puise son essence dans la tradition ancestrale du Moungo qui avait érigé en institution l’instant de rencontre des sages sous l’arbre à palabre du village agrémenté des sons de tam-tam, des chants et des danses. A cette occasion les grands dignitaires, sous la conduite du chef, dressaient le bilan de leurs actions et se fixaient de nouveaux objectifs à atteindre pour le bien être de leurs populations. Les objectifs de ce festival sont de revaloriser, promouvoir et pérenniser toutes les formes d’expressions culturelles du peuple Ngoh Ni Nsongo, bâtir un socle dynamique et efficace d’unité, de rassemblement, de fraternité et de solidarité entre les filles, fils et sympathisants, faire du paysage pittoresque de ce peuple un véritable pôle d’attraction touristique, impulser une nouvelle dynamique de développement au sein du peuple. Le groupe Eyango est une association à but non lucratif qui s’est donnée pour mission d’ uvrer pour la promotion du développement social et culturel au Cameroun à travers des actions spécifiques : l’information et la sensibilisation des populations sur les fléaux et les pandémies qui minent notre société, la prise en charge, la formation et l’insertion des jeunes démunis, la vulgarisation des TIC (Techniques de l’Information et de la Communication), la promotion de la culture Camerounaise.


Journalducameroun.com)/n


À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé