› Eco et Business

Economie : un Gps pour localiser des marchandises sous douane au Cameroun

C’est pour une meilleure efficacité du contrôle des marchandises

Le constat est édifiant: en 2008 au Cameroun, 30 000 titres de transit ont été émis au port de Douala, 28% des valeurs déclarées à l’importation, mais seulement 49% des transactions ont suivis les normes. Ces chiffres de la directrice générale de la douane, traduisent les dysfonctionnements observés dans le circuit de sortie des marchandises au port. D’après Mme Likeng Libom Minette, il est désormais question de rectifier le tir, en vu d’une meilleure efficacité de ce secteur d’activité qui affiche de plus en plus une bonne santé économique. Il faut tout de même redoubler de vigilance pour justement maintenir ce cap et accroître les recettes. D’où, la mise sur pied du nouveau système de localisation des marchandises à travers le Gps (Global Positioning System). C’est un système de géolocalisation par satellite qui s’utilise en association avec une carte. Il vient d’être officiellement présenté au public à Douala. C’est un outil qui sera fixé à la fois dans la cabine, et dans la cargaison des camions. Il coûte 1 million de F CFA, et est présenté comme une réponse efficace aux problèmes observés dans le transport des marchandises au Cameroun, tels les tracasseries administratives, les litiges. A travers ce nouvel outil technologique de surveillance, les dirigeants de la douane camerounaise, pourront exercer le contrôle sur double plan. D’abord suivre à temps réel, le trajet des marchandises produites au Cameroun destinées à l’exportation vers d’autres pays. Ces produits seront suivis du point de leur départ jusqu’au niveau de la frontière, voire à la destination finale. Dans le même ordre d’idée, les douaniers pourront également contrôler les marchandises déclarés et qui doivent transiter par le port de Douala à destination des pays de la sous région Afrique centrale. Sur ce dernier point, les douaniers pourront directement détectés s’il y a des marchandises destinés aux pays voisins, et qui finalement restent sur notre territoire à l’insu de tous. En cas de fraude en effet, l’entreprise ne perçoit pas les recettes qui devaient être reversées après l’opération.

Mais à qui appartient donc le système Gps au Cameroun?
Il existe actuellement une polémique sur la paternité du nouveau système de contrôle des marchandises qui transitent par le Cameroun. Le bureau de gestion du fret terrestre dit être surpris d’apprendre que ce système est attribué à la douane alors qu’il avait initié un projet similaire depuis quelques années. Polémique que la directrice générale de la douane a vite fait de balayer du revers de la main, en précisant que plusieurs modèles de Gps existent, et que celui dont s’est doté l’entreprise, vise notamment à suivre les différentes marchandises sous douane. Ce système devrait d’ailleurs être définitif déclare-t-on à la douane par ce que plus adapté et efficace.
Les fraudeurs sont désormais avertis !


copem-transit.com )/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut