› Eco et Business

Economie: Une usine de montage de bus annoncée à Bamenda

L’initiative connait le soutien financier de la National Financial Crédit, une institution financière camerounaise

De nombreux emplois en perspective
Le groupe China général technology et la China machinery mènent actuellement de nombreuses discussions avec les plus hautes autorités de l’Etat et le secteur privé, pour l’implantation à Bamenda, la principale ville de la région du nord-ouest du cameroun, de la toute première usine de montage de bus et de tracteurs en Afrique centrale. Une délégation des représentants des investisseurs chinois, qu’accompagnait le partenaire financier local, Zachariah Awanga, le directeur exécutif de la National Financial Crédit, ont discuté de ces projets avec le premier ministre camerounais Philémon Yang. Nous avons rencontré le premier ministre et nous avons discuté ensemble du soutien que le gouvernement pourrait apporter à ce projet d’implantation d’une usine de montage de bus. Ces bus seront destinés au marché local camerounais, et dans un futur proche, nous envisageons d’exporter dans la sous-région Afrique Centrale et dans le Nigéria voisin, gros consommateur de bus, a indiqué Monsieur Zachariah. Le choix de Bamenda, toujours selon le directeur de la National Financial Credit (NFC), a été justifié par le fait de sa proximité au Nigéria voisin et la place centrale que représente cette localité pour une exportation massive en Afrique de l’ouest et en Afrique centrale. Le président du conseil d’administration du groupe chinois Genetec, Hei Tong Zing, a pour sa part indiqué que son groupe pourrait intervenir dans plus de domaine encore au cameroun, notamment dans celui de la santé.

20 ans de croissance pour la National Financial Crédit
Le groupe Genetec envisage si un accord est trouvé de construire une usine de fabrication de médicament au cameroun. Selon le groupe chinois et son partenaire, l’usine pourrait être montée en un an et être opérationnelle avant la fin de l’année 2011, si tous les accords étaient obtenus. Le projet pourra générer 1000 emplois directs parmi les jeunes de Bamenda. Créée en 1989 en pleine crise économique au Cameroun, la national Financial crédit a grandi au point de devenir aujourd’hui une des plus importantes institutions financière au Cameroun. En 2006, elle avait déjà marqué de nombreux points, en signant un accord de partenariat avec l’institution financière internationale majeure LOITA Capital Partners International Limited d’Afrique du Sud. Une initiative qui a renforcé la position compétitive de la NFCC dans l’industrie bancaire et lui a ouvert les portes du monde à travers l’expérience et le vaste réseau international du groupe sud-africain. Notre politique, a souvent mentionné Zachariah Angawa, est tournée vers la réduction de la pauvreté et l’amélioration du bien-être de la majorité de la population. La décade à venir sera celle au cours de laquelle la NFC focalisera son action sur le financement à long terme des projets des Camerounais pour une croissance économique plus forte qui enrichira plus de personnes et ainsi, réduira la pauvreté, objectif de la politique économique du gouvernement camerounais. Un objectif qui pourrait trouver un début de concrétisation avec l’initiative de joint-venture avec ses partenaires chinois

En projet, une usine de bus à Bamenda
eblogauto.com)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut