› Eco et Business

EDC maintient la première mise en eau du barrage de Lom Pangar en septembre 2015

D’après le DG de Electricity development corporation, qui a effectué une visite sur le site, les travaux sont déjà exécutés à plus de 70%

La première mise en eau du barrage de Lom Pangar se dessine. Le directeur général de Electricity Development corporation Cameroon (EDC), Dr Théodore Nsangou, a effectué une descente sur le chantier de ce barrage, situé dans la région de l’Est, le 27 mars 2015, pour évaluer l’état d’avancement des travaux et galvaniser les acteurs du terrain.

Le premier constat est « satisfaisant. Le niveau des travaux garantit une première mise en eau en septembre 2015 », assure-t-on à EDC, société à capitaux publics chargée de la gestion, pour le compte de l’Etat, du patrimoine public dans le secteur de l’électricité.

Pour y arriver, le directeur général reconnait qu’il y’a des efforts à faire notamment sur les questions des équipements hydro-électromécaniques et de l’enlèvement de la biomasse.

Nonobstant ces quelques détails le Dr Théodore Nsangou s’est voulu rassurant face à la presse. «Après cette visite, je n’ai pas de doute quant à la capacité de nos équipes à relever le défi de la première mise en eau en septembre 2015. Je suis plutôt satisfait de l’état d’avancement des travaux qui se trouve aujourd’hui à plus de 70%». Au cours de cette visite, le directeur général s’est beaucoup intéressé aux travaux du barrage central en béton compacté au rouleau (BCR) et notamment à l’ouvrage de restitution, à l’évacuateur de crue, aux pertuis de dérivation, ainsi qu’aux murs de soutènement rive gauche et droite et à l’évolution des digues en remblai.

A la cité du maitre d’ouvrage, après avoir effectué un tour sur le chantier de la Cité phase II, le Directeur Général a tenu une réunion avec le personnel EDC de Lom Pangar et Bertoua, au cours de laquelle il a passé en revue les préoccupations du personnel et esquissé les solutions pour un rendement plus optimal. Cette descente lui a aussi permis d’évaluer l’état d’avancement des travaux du Pont sur la rivière Sesse situé dans l’arrondissement de Belabo. Il s’agit d’un Pont de 28 mètres de long entièrement financé par le projet Lom Pangar. A Lom Pangar comme sur le chantier du Pont, le Directeur Général a demandé aux entrepreneurs de tout mettre en uvre pour réaliser les travaux dans les délais.

Pour rappel, le projet hydroélectrique de Lom Pangar situé dans la région de L’Est Cameroun, département du Lom et Djerem arrondissement de Belabo, sur les fleuves Lom et Pangar, affluents du Djerem lui-même, affluent de la Sanaga, vise l’augmentation de la capacité de production d’électricité et la réduction des fluctuations saisonnières de débit du fleuve Sanaga. Il permettra, d’après ses concepteurs, dès sa mise en service, de réguler le débit de la Sanaga sur lequel est assis le barrage de Song lulu et porterait ainsi de 640 à près de 1040 m3/s de façon à saturer le débit des ouvrages de production d’électricité existant sur le fleuve Sanaga.

Le projet dans sa globalité consiste en la construction d’un barrage de retenue (de 6 milliards de m3 d’eau), d’une centrale hydroélectrique au pied du barrage d’une capacité de 30MW, et d’une ligne électrique de transport de l’énergie destinée à l’électrification de la région de l’Est.

Le directeur général de EDC a effectué, le 27 mars 2015, une visite du chantier de construction du barrage de Lom Pangar
edc-cameroon.org)/n


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé