Personnalités › Jeunes talents

Edgar Salli, le nouveau Prince du football camerounais

Très courtisé, le meilleur joueur de la Can junior 2011 quitte Coton sport pour s’engager jusqu’en 2014 avec l’AS Monaco

La nouvelle du transfert d’Edgar Salli a été rendue officielle, via le site internet de l’As Monaco. En effet, le club de la principauté a annoncé la signature du Camerounais Edgar Salli, 18 ans, pour un contrat de trois ans. Elu meilleur joueur de la dernière Coupe d’Afrique des moins de 20 ans au mois de mai 2011 en Afrique du Sud, le milieu de terrain offensif de Coton Sport a choisi de poursuivre sa carrière de footballeur à l’As Monaco, reléguée en Ligue 2. Dans la principauté de Monaco, il pourra retrouver son compatriote Benjamin Moukandjo, si aucun club ne le recrute avant la fin du mercato.

Avant d’aller briller sur les terres sud africaines, le jeune Edgar Sally a éclaboussé le championnat camerounais de toute sa classe. Il fut d’ailleurs élu joueur du mois de mars 2011 de la Mtn Elite One par la Fédération camerounaise de football. Doté d’une technique exceptionnelle, il a les qualités de vitesse et de percussion qui peuvent déstabiliser n’importe quelle défense adverse. Altruiste, il sait également se muer en buteur. Lors de la Can junior, il s’est notamment distingué en réussissant un doublé contre la Gambie et en marquant un but en finale face au Nigeria. Attirant ainsi vers lui les recruteurs de nombreux clubs, parmi lesquels ceux de Liverpool. Mais s’est finalement sous le Rocher que le lutin a choisi de déposer ses valises.

Joueur polyvalent, il est capable d’évoluer à plusieurs postes au milieu de terrain. Il possède surtout la particularité d’être un dynamiseur, aidé en cela pas ses accélérations et son centre de gravité assez bas (1m63 pour 64 kg). Toutefois, pour qu’il continue à progresser, Denis Lavagne, le manager général de Coton Sport, joint au téléphone, précise que: «Quand il joue comme milieu offensif, il doit continuer à travailler son repli défensif qui lui a parfois fait défaut. Sur le plan collectif, il doit s’impliquer davantage dans la récupération. Je ne doute pas qu’il puisse réussir chez les pros. Il faut simplement qu’il garde la tête froide et qu’il continue à bosser. Au contact du haut niveau et des joueurs expérimentés, il va progresser». Avant d’embrasser le monde du ballon rond, le lutin s’était montré assez studieux à l’école. Mais, quand Salli Edgar a séché la faculté de lettre moderne anglaise de l’université de Ngaoundéré, à la veille de l’année académique 2009/2010, ses amis étudiants de 1ère année ont compris qu’il avait choisi définitivement le football. Dès sa première saison à Coton Sport, il contribue au 10ème sacre des Cotonniers en championnat. Cette saison encore, il a été l’une des pièces maîtresse du triomphe de Coton Sport. C’est avec beaucoup de regret, que le manager de l’équipe championne du Cameroun a vu filer son poulain pour Monaco. Mais avant de s’y rendre, il devra crever les écrans lors du Mondial junior en Colombie.

Edgar Sally, le jeune prodige
supersport.com)/n

Zapping CAN 2019
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé