Société › Education

Un étudiant handicapé de l’université de Buéa entre en grève de la faim

Il revendique une prise en compte de son handicap et un meilleur traitement au sein de l’institution universitaire.

Charly Ringnyu Nyugap a commencé ce jeudi 6 juillet 2017 une grève illimitée de la faim au sein du campus de l’université de Buéa. L’étudiant qui souffre de troubles visuels a, en effet, rendu publique un communiqué dans lequel il énumère une série de revendications, avant de commencer son sit-in à l’entrée du bâtiment abritant la Faculty of education au sein de laquelle il a passé tout son cursus.

Charly Ringnyu Nyugap accuse l’université de se servir des étudiants handicapés pour lever des fonds qui sont finalement utilisés pour fournir des enseignements aux non-handicapés. Il dénonce également la mauvaise foi des dirigeants de cette institution notamment celle de l’ancien vice-chancellor Nalova Lyonga qui prétendait ne pas savoir que les étudiants handicapés avaient des droits spéciaux au Cameroun. Il revendique enfin la réception sans délais de sa thèse de doctorat, et la programmation de sa soutenance.

Une situation qui l’empêche, selon ses dires, de passer le grade d’assistant sans thèse à celui d’enseignant et qui remet au goût du jour les conflits récurrents qui caractérisent le quotidien de cet établissement universitaire. Une institution créée en 1992 et qui compte, selon les statistiques les plus récentes, environ 15.000 étudiants.

 

 

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé