Politique › Institutionnel

Effort de guerre: des Camerounais de Guinée équatoriale font un geste

Ils ont remis lundi à Yaoundé des denrées alimentaires, destinées aux forces de défense engagées au front contre Boko Haram, au Comité interministériel chargé de la gestion des dons

Du riz, du sucre, de l’huile de table, des palettes d’eau minérale. Le tout pour une valeur de près de 10 millions de F. C’est le geste des Camerounais vivant en Guinée équatoriale en faveur des forces de défense et de sécurité et des populations victimes des exactions de la secte islamiste Boko Haram.

Les donc ont été réceptionnés à la Base aérienne 101 de Yaoundé lundi, 07 septembre 2015, par le ministre délégué auprès du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, chargé des collectivités territoriales décentralisées, Jules Doret Ndongo. «Nous sommes venus rassurer le président de la République et lui réaffirmer notre soutien sur la manière dont il conduit la lutte contre la secte islamiste Boko Haram», a déclaré le chef de la délégation des donateurs, Joseph Tindjou.

«Ce don arrive à un moment important du conflit que notre pays a engagé contre Boko Haram», a réagi Jules Doret Ndongo qui était entouré pour la circonstance du gouverneur de la région du Centre, Joseph Wilson Otto. S’exprimant au nom du président du Comité interministériel ad hoc chargé de la gestion des dons, René Emmanuel Sadi, le ministre délégué, Jules Doret Ndongo a dit qu’il s’agit d’un geste de solidarité très apprécié.

Il a dès lors traduit la gratitude des forces de défense et des populations concernées pour cet acte de générosité, en rassurant les donateurs de ce que tout sera mis en uvre pour faire parvenir les dons à leurs bénéficiaires.

Un appui pour encourager les soldats au front.
Droits réservés)/n



À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Retour en haut
error: Contenu protégé