Sport › Football

Election à la Lfpc: André Noël Essian lâche Franck Happy

Deuxième dans la liste initiale du président d’Union Sportive de Douala, le dirigeant de Colombe FC du Dja et Lobo a rejoint le camp de Pierre Semengue

André Noël Essian qui était cité dans la liste de Franck Happy comme deuxième vice-président a décidé de rejoindre le camp de Pierre Semengue. Le délégué de Colombe FC du Dja et Lobo l’a annoncé mercredi alors qu’il assistait à la conférence de presse organisée à Yaoundé par le président sortant de la Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) pour présenter sa candidature.

« Le Général a managé la Ligue depuis cinq ans. A cause de son âge et de son expérience, en tant qu’Africain, je trouve qu’il n’est pas bon de le mettre sur la touche de cette manière. De plus, je pense que le programme qu’il propose est extrêmement flatteur pour les clubs. Et le fait que le gouvernement veuille l’accompagner est un atout essentiel pour que les lendemains puissent être enchantés aussi bien pour les dirigeants que les clubs, les footballeurs eux-mêmes et le public », explique André Noël Essiane.

« Je pense que le Général Semengue est quelqu’un de vraiment expérimenté. Il a dirigé Tonnerre de Yaoundé, et maintenant, ça fait 5 ans qu’il dirige la Ligue. C’est quelqu’un qui a des facilités à obtenir les subventions de l’Etat, quelque chose qui aide dans le fonctionnement de la vie des clubs dans notre pays (.) Alors j’ai pensé que si lui et le Général Semengue décident de travailler ensemble, notre football en profiterait grandement », ajoute-t-il.

Ce revers de dernière minute peut laisser penser que le maire de la commune de Sangmélima aurait eu quelques différends avec le candidat de la « Cause ».

Mais que non ! « Il n’y a pas eu de problèmes avec le président Happy. Je lui ai dit que le Général Semengue est disposé à accepter une discussion avec tout le monde, spécialement lui afin de construire une Ligue vraiment professionnelle. Le Général Semengue a prévu d’aller avec sa liste, et de discuter avec le président Happy après cette élection », précise-t-il.

Avec ce revirement de situation, Franck Happy est dans l’obligation de trouver un autre délégué pour compléter sa liste avant l’élection qui est prévue le 28 juillet prochain. Au cas contraire, sa candidature pourrait être rejetée pour dossier incomplet.


Droits réservés)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut