› Politique

Elections 2018 : Elecam relance les opérations d’inscriptions sur les listes électorales

Le directeur général d’Elections Cameroon, Abdoulaye Babalé a procédé au lancement officiel des inscriptions sur les listes électorales, ce mercredi 3 janvier 2018.

Comme annoncées, les inscriptions sur les listes électorales ont repris depuis ce mardi 2 janvier 2018 sur l’ensemble du territoire national. Le directeur d’Elections Cameroon (Elecam), a procédé lui-même au lancement officiel de cette opération nationale. C’était ce mercredi 3 janvier, dans le département du Mfoundi, région du Centre. Trois antennes communales ont reçu la visite du responsable de cet organe. Il s’agit de celles de Yaoundé II, Yaoundé III et Yaoundé VI.

La télévision nationale indique qu’à Efoulan, antenne communale de Yaoundé III, une centaine de potentiels électeurs a été enrôlée dans la seule matinée de ce mercredi. Occasion pour le directeur général d’Elecam, Abdoulaye Babalé d’insister sur l’importance pour tous les citoyens camerounais âgés de 20 ans au moins, à s’inscrire massivement. Un message porté par les acteurs politiques eux-mêmes, premiers porteurs de la campagne d’inscription sur les listes.

C’est le cas des militants du Mrc, qui ont entrepris de sillonner les quartiers de Yaoundé en cette matinée du 3 janvier, pour amener les citoyens à se faire enregistrer. Le Cameroun s’apprête à vivre d’importantes échéances électorales cette année 2018. Les municipales, les législatives, les sénatoriales et surtout la présidentielle pointent à l’horizon. Selon certains analystes, le Cameroun pourrait également abriter les élections des membres des conseils régionaux, à en croire le discours de fin d’année du président de la République, qui a annoncé le parachèvement de la mise en place des institutions prévues par la constitution.


Pour Elecam, il est question d’actualiser le fichier électoral en vue de le rendre davantage fiable et crédible. Ces opérations de révision des listes électorales consistent donc à conquerir de potentiels électeurs. Il s’agit de ceux qui n’ont pas pu s’inscrire depuis la refonte biométrique de 2012. De plus, elles visent aussi à retrancher les électeurs décédés ou ceux qui ont perdu leurs droits civiques. Les personne déjà inscrites et qui ont changé de lieu de résidence sont également concernées.

Ces dernières n’ont plus besoin de s’inscrire, mais doivent se rapprocher de l’antenne communale de l’Elecam de leur nouveau lieu de résidence. En rappel, la révision des listes électorales se tient chaque année jusqu’au 31 août. En cette année électorale 2018, les inscriptions s’arrêteront dès la convocation du corps électoral au cas où elle intervient avant.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut