Sport › Football

Élections à la CAF : Patrice Motsepe (presque) vainqueur avant le vote

Patrice Motsepe, candidat à la présidence de la CAF
Le candidat Sud-africain reste le seul en course pour occuper le fauteuil de président de la Confédération africaine de football. Les trois autres adversaires ayant décidé de ranger leurs ambitions.

Trois des quatre candidats en course à la présidence de la Confédération africaine de football ont renoncé à leurs projets. A savoir le Sénégalais, Augustin Senghor, l’Ivoirien Jacques Anouma, le Mauritanien Ahmed Yahya.

Ainsi,  le Sud-Africain Patrice Motsepe reste désormais seul en lice. Celui que l’on présente à tort ou à raison comme le choix de la FIFA est, saut cataclysme, assuré de remporter l’élection le 12 mars prochain. D’autant plus que sous l’égide de la FIFA, des rencontres entre les candidats se sont tenues à l’effet d’obtenir une candidature unique à l’élection.

Patrice Motsepe, homme d’affaire  milliardaire, né à Soweto le 28 janvier 1962, est président de Mamelodi Sundows.  Il devrait succéder à Ahmad Ahmad, qui fût aussi en 2017 un choix du patron de la FIFA, Gianni Infantino.

Malheureusement, sa candidature pour un second mandat a fait l’objet d’une disqualification au regard de nombreux scandales de gestion révélés par un audit commandé par  l’instance faîtière mondiale du football. Initialement suspendu pour 5 ans de toute activité dans la discipline, le Tribunal arbitral du sport (TAS) vient de réduire sa peine à deux ans.


L’Info en continu
  • Cameroun
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
À LA UNE


SondageSorry, there are no polls available at the moment.
Back top
error: Contenu protégé