Sport › Football

Elections à la Fécafoot: Le Minsep veut s’impliquer

Le chef de ce département ministériel a mis en place des « consultations élargies » qui démarrent dans quelques jours

Le ministre des sports et de l’éducation physique, Adoum Garoua est déterminé à s’impliquer dans le processus électoral à la Fédération Camerounaise de Football (Fecafoot), comme il l’a déjà fait dans d’autres fédérations sportives. Dans un premier temps, Adoum Garoua avait pris la décision de suspendre ce processus pour des raisons liées à « des menaces et l’atteinte à l’ordre public », suite aux incidents qui avaient émaillé le démarrage du championnat régional du littoral. Le Minsep avait donc adressé une correspondance à la Fecafoot, suspendant le processus électoral et dans laquelle il annonçait des « consultations élargies » avec les acteurs du processus. L’objectif déclaré du Minsep est d’arriver à un « aboutissement heureux » des opérations électorales. Le souci premier des pouvoirs publics est la sauvegarde de la paix et de la sécurité des hommes et des biens. Au vu de ce qui s’était passé à Edéa, Pouma et Douala, l’intégrité des footballeurs et des infrastructures sportives n’était plus garantie. Dès le 9 avril, Adoum Garoua lance les consultations sans modalités pratiques définies à l’avance. Du moins ces modalités n’ont pas été rendues publiques.

La série d’échanges s’est ouvert le 02 avril par le bureau de la Ligue de football professionnel conduit par Pierre Semengue et l’Association des clubs d’élite (ACEC) que dirige Emile Onambélé Zibi. Les audiences se poursuivront avec la direction technique nationale avec à sa tête Jean Manga Onguene. Les responsables de l’Association des entraîneurs, l’Association des arbitres, les représentants du futsal, du Syndicat national des footballeurs, des dirigeants du Comité citoyen pour le redressement du football de Roger Milla et d’Emmanuel Mvé et du Collectif républicain du football d’Ange Sama seront également reçus. Les responsables du Comité national olympique et sportif du Cameroun et des personnalités comme Augustin Edjoa, ancien ministre des Sports, Sali Dahirou, député, président de la Commission d’homologation et de discipline de la Fécafoot, David N’Hanack Tonye, ancien SG du Minsep, Abdouraman Amadou, ancien directeur du cabinet du président de la Fécafoot qui avait démissionné de ses fonctions en juin 2011, Abel Mbengue, président de la Commission des médias de la Fécafoot, Amadou Evele, ancien membre du Comité exécutif de la Fécafoot, Emmanuel Gustave Samnick, président de l’Association des journalistes sportifs, entre autres, échangeront avec le Minsep. Les consultations qui vont durer deux semaines seront bouclées le 23 avril avec l’équipe dirigeante de la Fécafoot. Cette commission entre en action alors la Fécafoot a déjà organisé les élections dans 29 départements sur 44. Ces élections seront-elles annulées? Personne ne peut donner une réponse à cette question.

Adoum, Garoua, ministre camerounais des sports
leseptentrion.net)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut