› Politique

Les Ă©lections de 2018 dominent les messages de fin d’annĂ©e de l’opposition Camerounaise

(C) Droits réservés

C’est la substance des discours prononcĂ©s par diffĂ©rents leaders de partis politiques ce 31 dĂ©cembre 2017.

Les acteurs de la scène politique camerounaise, leaders de partis politiques, ont adressĂ© leurs vĹ“ux de nouvel an aux Camerounais. Ces adresses, prononcĂ©es sous la forme de discours, ont pour la plupart Ă©tĂ© diffusĂ©es sur les rĂ©seaux sociaux. A l’observation, ces messages ont largement Ă©tĂ© dominĂ©s par l’échĂ©ance Ă©lectorale Ă  venir, dont la tenue a Ă©tĂ© confirmĂ©e dans le discours du chef de l’Etat Ă  la nation du 31 dĂ©cembre 2017.

Pour Maurice Kamto, les prochaines élections ne devraient ĂŞtre reportĂ©es pour aucune raison, bien que le Cameroun connaisse une situation de crise socio-politico-sĂ©curitaire. « Quel que soit ce que l’avenir proche nous apprendra sur cette volontĂ© illogique du rĂ©gime d’entretenir la guerre civile dans les deux rĂ©gions anglophones de notre pays, le MRC rĂ©itère, une fois de plus, son rejet catĂ©gorique du glissement du calendrier Ă©lectoral pour quelque motif que ce soit« , a-t-il martelĂ©.

Le prĂ©sident du Mrc a Ă©galement affirmĂ© ĂŞtre rĂ©solument tournĂ© vers la bataille Ă©lectorale, tout comme le leader du mouvement 11 millions de citoyens, Cabral Libii. Dans son allocution, le rĂ©cent transfuge du parti Univers a dĂ©claré : « Je ferai aux camerounais une offre de politique Ă©conomique de dĂ©veloppement. Nous dĂ©clinerons la vision d’un État qui protège les siens et qui brise les barrières Ă©rigĂ©es contre sa diaspora. Nous dĂ©voilerons les contours d’un service public de performance. Nous apporterons au monde les gages d’un État crĂ©dible et prĂ©sent« .


Me Akere Muna quant Ă  lui, a une nouvelle fois, rĂ©itĂ©rĂ© son ambition de se prĂ©senter Ă  l’Ă©lection prĂ©sidentielle, et a livrĂ© quelques dĂ©tails du projet politique qu’il proposera aux Camerounais. « (…) le message est clair, les hommes et femmes de ce pays, de l’Est Ă  l’Ouest, et du Nord au Sud, veulent voir Ă©merger rapidement une Nouvelle RĂ©publique qui tienne ses promesses et qui rĂ©ponde Ă  leurs aspirations. C’est une ambition lĂ©gitime qui rejoint ma vision. C’est pourquoi je sollicite votre soutien pour qu’ensemble nous trouvions les bonnes rĂ©ponses. »

En rappel, le président Paul Biya dans son discours de fin d’année, a rassuré de ce que toutes les dispositions seront prises, pour restaurer la sécurité en cette année électorale. « 2018 sera une importante année électorale. Toutes les dispositions seront prises afin que les différentes échéances électorales se déroulent dans le calme et la sécurité », a-t-il affirmé.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Ă€ LA UNE
Retour en haut