Personnalités › Diaspora

Elections du conseil de l’ordre: Maître Fabien Ndoumou lance officiellement sa campagne.

Il a réuni confrères avocats et hommes de médias mercredi au press club de Paris

C’est finalement au press club à la rue Jean Goujon et non au grand palais comme prévu que la soirée organisée par l’équipe de campagne de maître Ndoumou a eu lieu. Dans les rangs des participants, de nombreux avocats au barreau de Paris venus en soutien à leur confrère. Mais aussi des journalistes et quelques invités. Le propos du candidat portait principalement sur le contenu de son programme de campagne et sa profession de foi. Pour le premier point, on retient trois éléments principaux : Il voudrait que le barreau développe une crèche ou une garderie au sein du palais afin de venir en aide aux avocats nécessiteux de ce type de besoins ou encore pour pallier aux situations d’urgence concernant les enfants. Car lorsqu’on est programmé pour plaider, on doit être au tribunal à l’heure convenue, quelques soient les problèmes domestiques. Or il arrive qu’on ait des urgences, notamment en ce qui concerne les enfants en bas âge. Le 2e volet de son programme concerne la prise en charge maladie des avocats. Non soumis au régime normal d’assurance maladie, il leur faut justifier d’un mois de maladie pour être remboursés contrairement aux autres salariés pour qui 5 jours travaillés (une semaine) suffisent. Le dernier point est le regard qu’il faut porter sur l’environnement, notamment en mettant l’accent sur la gestion des ressources lors de la construction des nouveaux bâtiments. Séance questions réponses, échanges informels et dédicace des ouvrages (Tribunal administratif de Paris: étrange découverte, Voir la France et Mourir) étaient au menu de cette soirée qui lançait officiellement la campagne commencée – on s’en doute bien – il y a plus longtemps.

Le barreau de Paris compte 23000 avocats et tous les ans, un tiers des 42 membres du conseil de l’ordre est réelu. Après un baccalauréat obtenu à Yaoundé, maître Fabien Ndoumou a fait des études de droit sanctionnées par un doctorat en droit (mention très honorable et félicitations du jury et proposition de prix). Diplômé en droit international, il détient aussi un DESS juriste d’affaires obtenu à l’université de Paris V. En dehors de ces diplômes universitaires, il a l’united nation certificate qui est un diplôme des nations unies. Ajouté à cela le certificat d’aptitude à l’école de formation des avocats du barreau de Paris où il a prêté serment le 26 février 2003. Résultats attendus le 9 décembre prochain.

Maître Fabien Ndoumou
Jean Noël Woumo)/n
À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut