International › APA

Elections nigérianes : la Cedeao pour le respect du résultat des urnes

Ellen Johnson-Sirleaf, la chef de la mission d’observation électorale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) au Nigeria a exhorté tous les candidats à l’élection présidentielle et aux législatives à accepter « de bonne foi » le résultat des urnes.S’exprimant dimanche à Abuja, l’ancienne présidente du Liberia, a déclaré que le déroulement des élections a été pacifique et transparent, les électeurs ayant pu exprimer librement leur choix.

« La mission félicite le grand public et les électeurs pour leur patience et leur détermination à s’acquitter de leur devoir civique, appelle la Ceni (Commission électorale nationale indépendante) et les autres parties prenantes à aborder les phases finales du processus avec équité et transparence jusqu’à l’annonce des résultats finaux », a indiqué la chef de la mission d’observation électorale de la Cedeao.

En outre, Ellen Johnson-Sirleaf a appelé les candidats et leurs partisans mais aussi la presse à faire preuve de tolérance et de retenue avant et après la proclamation des résultats.

« Dans l’esprit de l’engagement pris dans l’Accord de paix du 13 février dernier, la mission exhorte les candidats à accepter de bonne foi le verdict du scrutin et, en cas de plainte, à demander réparation par des moyens légaux uniquement », a-t-elle ajouté.

Dans son intervention, la chef de la mission d’observation électorale de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cedeao) au Nigeria, a félicité la Ceni et les organismes de sécurité pour leur dévouement et leur professionnalisme malgré les nombreux problèmes de sécurité rencontrés au cours du processus électoral.

En effet, selon Ellen Johnson-Sirleaf, ces perturbations étaient dues à la violence notée dans certaines localités ayant causé la destruction d’une partie du matériel électoral et des pertes en vies humaines. Toutefois, elle a salué le fait que le vote se soit déroulé sans heurts dans la majorité des bureaux de vote et ce, malgré les retards observés au début du scrutin.

Pour plus d’efficience, l’ancienne présidente du Liberia a souhaité que la Ceni prenne des « mesures » pour corriger les nombreux manquements afin de renforcer sa capacité opérationnelle.

Tout en remerciant les groupes d’observateurs nationaux et internationaux pour leur contribution et leur engagement au renforcement du processus démocratique au Nigeria, Ellen Johnson-Sirleaf a félicité les Nigérians pour leur patriotisme, leur tolérance et leur sens du devoir.

À LA UNE
Sondage

Un candidat de l'opposition a-t-il une chance de gagner la présidentielle 2018 au Cameroun?

View Results

Loading ... Loading ...
Retour en haut
error: Contenu protégé